Tertius Pickard Tertius Pickard / The Associated Press

BRISBANE, Australie — Manny Pacquiao reste en désaccord avec la décision unanime qui lui a fait perdre son titre des mi-moyens de la WBO au profit de Jeff Horn, le 2 juillet.

Des juges indépendants ont confirmé le résultat à la suite d’une révision, mais Pacquiao ne compte pas prendre sa retraite.

L’organisation a choisi cinq juges de différents pays pour regarder le combat, privés de son. Trois juges ont accordé le combat à Horn, un juge a rendu un verdict nul et l’autre a donné le combat à Pacquiao.

Horn, 29 ans, a mérité un premier titre mondial aux dépens de Pacquiao, 38 ans. Ce dernier a été champion mondial 11 fois.

Mercredi, Pacquiao a dit sur Twitter qu’il n’allait pas accrocher ses gants, ouvrant peut-être la porte à un combat revanche face à Horn.

«J’aime ce sport et jusqu’au moment où la passion n’y sera plus, je vais continuer de me battre pour Dieu, pour ma famille, pour mes partisans et pour mon pays», écrit-il.

Plus de 51 000 personnes ont assisté à cette «bataille de Brisbane», jugée 117-111 par Waleksa Roldan, et 115-113 par Chris Flores et Ramon Cerdan.

Horn est invaincu en 18 combats chez les pros. Des médias australiens ont évoqué la possibilité d’un match revanche en novembre, à Brisbane.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!