Christophe Ena Christophe Ena / The Associated Press

FOIX, France — Le Français Warren Barguil a procuré une victoire à son pays en plein jour de la Fête nationale vendredi, l’emportant lors d’une 13e étape endiablée durant laquelle l’Italien Fabio Aru a dû travailler d’arrache-pied pour conserver le maillot jaune.

Barguil a été le premier parmi un groupe de quatre compétiteurs à franchir la ligne d’arrivée à Foix, négociant habilement le dernier virage sur un pont surplombant la rivière Ariège.

À l’exception des deux contre-la-montre, l’étape entre Saint-Girons et Foix, à 101 km, était le plus courte du Tour. Avec ses trois ascensions dans les Pyrénées, elle a procuré ce que les organisateurs espéraient voir: une course à plein régime lors de laquelle les coureurs ont pu se lancer à l’attaque dès les premiers mètres, et jusqu’à la toute fin.

De son côté, Chris Froome a fait usage d’une variété de tactiques dans le but de reprendre l’initiative au classement général, après avoir perdu le maillot jaune aux mains d’Aru jeudi lorsqu’il a flanché lors d’une infernale ascension finale.

L’équipe Sky de Froome a délégué à l’avant Mikel Landa lors de la première de trois rapides et difficiles ascensions. Son compatriote espagnol Alberto Contador l’a rejoint dans l’espoir de réaliser un premier coup d’éclat depuis le début du Tour.

Ensemble, ils ont bâti une avance avant de se faire rattraper par Nairo Quintana et par Barguil lors du segment final de la dernière ascension. De là, le quatuor a sprinté ensemble jusqu’à Foix, une commune dominée par son imposant château érigé au 11e siècle et décoré aux lumières tricolores.

«C’est incroyable, s’est exclamé le vainqueur d’étape, membre de l’équipe Sunweb.

«J’avais dit avant le départ que ce serait bien qu’un Français gagne. C’est exceptionnel.»

Au classement général, Aru a conservé son avance de six secondes sur Froome. Le Français Romain Bardet se classe au troisième échelon, à 25 secondes du meneur.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!