HAMILTON — Le quart substitut Travis Lulay a quitté le banc pour lancer trois passes de touché et il en a inscrit un autre par la course, menant les Lions de la Colombie-Britannique vers une victoire de 41-26 contre les Tiger-Cats de Hamilton, samedi.

Les Lions (3-1) ont remporté un troisième match de suite alors que les Tiger-Cats ont porté à 0-3 leur fiche cette saison.

Lulay, Shaq Johnson, Nick Moore, Brian Burnham et Jeremiah Johnson ont tous réussi un majeur pour les Lions.

Jeremiah Masoli, Ross Scheuerman et Jalen Saunders ont répliqué pour les Tiger-Cats.

Le botteur des Lions, Ty Long, a réussi ses deux tentatives de placement de la rencontre, sur des distances de 14 et 50 verges. Son homologue chez les Tiger-Cats, Sergio Castillo, a pour sa part réussi une tentative de 48 verges.

Le quart partant des Lions, Jon Jennings, s’est blessé au bras droit lors du premier jeu offensif des Lions, au cours duquel il a été victime d’une interception. Il a été remplacé par Lulay, qui a tiré son épingle du jeu.

En plus d’être efficace offensivement, Lulay a fait un plaqué important sur Richard Leonard, qui venait tout juste de l’intercepter lors d’un converti de deux points. Lulay a complété 29 de ses 36 passes pour des gains aériens de 436 verges et trois touchés. Il a lancé deux interceptions.

Leonard avait aussi intercepté Jennings et il a récupéré un échappé au premier quart. Ses revirements ont donné 13 points aux Tiger-Cats. Le quart de l’équipe locale, Zach Collaros, a réussi 30 de ses 48 tentatives de passe et il a amassé 361 verges. Il a lancé une passe de touché et il a été victime d’une interception.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!