MONTRÉAL — Même si plusieurs vétérans avaient profité de deux semaines de congé, Mauro Biello a préféré faire confiance aux jeunes, mercredi, et l’entraîneur a gagné son pari.

Biello a offert des départs à Michael Salazar et Louis Béland-Goyette aux places respectives de Dominic Oduro et Calum Mallace et l’Impact est venu à bout de l’Union de Philadelphie par la marque de 2-1.

Salazar a brillé comme milieu de terrain sur le flanc droit et il a touché la cible dans un deuxième match de suite, tandis que Béland-Goyette s’est attiré les éloges de son entraîneur malgré une performance inégale.

Béland-Goyette en était à un premier départ en carrière en MLS après avoir disputé 15 minutes en 2014.

«Il a été très bon et il va seulement continuer à s’améliorer, a noté Biello au sujet de Béland-Goyette après la rencontre. On parle beaucoup de Ballou (Tabla) et (David) Choinière, mais Louis est un autre jeune joueur qui a beaucoup de talent. Il doit simplement continuer à prendre de l’expérience, à apprendre et à s’ajuster à la vitesse et l’aspect physique de la ligue.»

Âgé de 21 ans et originaire de Pointe-Claire, Béland-Goyette avait connu un excellent camp d’entraînement au début de l’année avant de voir sa saison être déraillée par une blessure à un genou pendant un séjour avec l’équipe canadienne des moins de 23 ans.

«Je suis à l’aise de dire que je crois qu’il a été notre meilleur milieu de terrain lors du calendrier préparatoire, a affirmé le gardien Evan Bush. Il avait été fantastique. C’était dommage de le voir se blesser et il n’a retrouvé la forme que récemment. C’est bon de le voir reprendre confiance.»

«C’était difficile avec la blessure, a admis Béland-Goyette. Elle est survenue à un mauvais moment, alors qu’il y avait des opportunités qui auraient pu s’offrir à moi. Je suis un gars positif et j’ai travaillé fort chaque jour. J’ai été hors du terrain pendant quatre mois, mais je savais que ma chance allait arriver à un moment.»

Pendant que Béland-Goyette rongeait son frein en gymnase, Salazar a dû passer par le Fury d’Ottawa pour retrouver la forme. Peu utilisé en début de campagne, le natif du Belize a été prêté au club affilié à l’Impact en mai et il a marqué deux buts en quatre sorties.

«Il travaille fort à l’entraînement, mais ça lui a fait du bien d’aller à Ottawa, a souligné Biello. Il a pu obtenir des minutes et il a pu compter des buts. Ça lui a permis de gagner en confiance.»

«Les entraîneurs voulaient que j’aille là-bas et que je sois dangereux autour du filet, que je crée des occasions, a expliqué Salazar, qui est âgé de 24 ans. C’est ce que j’ai fait. J’ai connu de bons matchs et j’ai été rappelé. Je dois maintenant profiter des occasions qui s’offrent à moi.»

En 2016, Salazar avait inscrit deux buts à son premier départ de la saison, avant d’être blanchi de la feuille de pointage en 11 sorties lors du reste de la campagne. Cette fois, il croit avoir les outils pour demeurer une menace pour les adversaires du Bleu-blanc-noir.

«Cette fois, je travaille extrêmement fort, a déclaré Salazar. L’an dernier, ce n’est pas que je ne travaillais pas fort, mais j’aurais pu faire certaines choses différemment. Cette fois-ci, j’ai la sensation d’être en train de trouver mon rythme. Je comprends quelles sont les attentes de l’entraîneur. J’ai aussi une année de plus en banque et j’ai plus de connaissances.»

Questionné à savoir si ces jeunes pourraient encore faire partie du XI partant samedi face au FC Dallas, Biello a préféré cacher son jeu.

«On va voir, s’est contenté de dire Biello. C’est ça une équipe. Il y a des jeunes et des vétérans. Il est important d’avoir ces jeunes qui peuvent pousser les autres et tranquillement trouver leur place. Il y a en quelques-uns qui sont en train de le faire. Ils poussent et méritent leur temps de jeu.»

Puisque Hernán Bernardello devra purger une suspension d’un match pour une accumulation de cartons jaunes, Béland-Goyette pourrait obtenir une deuxième chance de se faire valoir face au FC Dallas, cette fois avec Marco Donadel à ses côtés comme milieu défensif. Donadel est ralenti par une blessure à un genou et c’est pourquoi il a été limité à 16 minutes de jeu en relève à Béland-Goyette contre l’Union.

De son côté, Salazar pourrait être exclu de la formation partante si Ignacio Piatti revient au jeu et que Ballou est muté sur le flanc droit, là où il est plus à l’aise.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!