SAINT-GEORGES, Qc — Marc-Étienne Bussières ne ralentit pas et demeure le meneur après trois jours à l’Omnium du Québec Canam présenté par Desjardins, une étape de la division internationale de Circuit Canada Pro Tour.

Le professionnel affilié au club Longchamp a retranché cinq autres coups à la normale du parcours du club de golf St-Georges pour un cumulatif de 196, soit 14 coups sous le par.. Il détient une priorité de trois coups sur Lucas Kim (Toronto) et de quatre sur Pierre-Alexandre Bédard (Cap-Rouge) et Vaita Guillaume (Tahiti).

L’exploit de Marc-Étienne Bussières est d’autant plus remarquable qu’il n’a commis qu’un boguey dans les trois premières rondes et c’est arrivé jeudi.

«Quand tu ne commets pas de boguey dans une ronde, mentionne-t-il, ça aide à garder le momentum. J’ai connu une très bonne ronde et de réussir un oiselet au troisième trou, ça te donne une bonne poussée. Toute la journée je me suis donné beaucoup de chances de faire des oiselets. Encore une fois, mon jeu sur les verts a été solide.»

Bussières n’a pas l’intention de changer son approche pour la quatrième et dernière ronde

«Avant d’arriver ici, j’avais comme but de toujours rester dans le moment présent et d’avoir du plaisir. Je garderai cette attitude.»

Membre du dernier trio tout francophone avec Bussières et Guillaume, Bédard demeure toujours au plus fort de la lutte.

«Marc-Étienne ne sera pas facile à déloger mais je ne suis qu’à un coup du deuxième rang. Encore une fois je vais me montrer patient, comme je l’ai fait jusqu’à maintenant. Je suis dans la position où je voulais être. J’ai connu une bonne ronde malgré un double boguey au 16e trou, à cause d’un mauvais calcul sur la distance à mon deuxième coup. Ma balle s’est retrouvée à l’eau et ça m’a coûté cher.»

Guillaume s’est relevé de façon exceptionnelle d’un double boguey au premier trou. Il a pris cinq roulés.

«Je ne devrais pas en parler, explique-t-il, mais depuis quatre mois j’ai les « yips ». Quand c’est le temps d’exécuter un coup roulé, c’est comme si tout bloquait. Sur le premier trou, ma balle n’était qu’à 40 centimètres du trou pour mon troisième roulé et elle n’a même pas vu le trou. Tu dois accepter cette situation et faire avec.»

Kim, de Toronto, est campé au deuxième rang grâce à son cumulatif de 199, onze coups sous la normale.

«J’ai eu une ronde solide même si j’ai fini avec un boguey. Je me suis montré trop agressif sur mon roulé car je voulais tellement réussir un oiselet.»

Max Gilbert a retrouvé son aplomb en troisième ronde avec un pointage de 66, quatre sous la normale.

«J’ai joué le deuxième neuf de façon très solide. J’ai joué un coup de moins que la normale sur le neuf d’aller mais j’ai réussi une séquence de quatre oiselets au deuxième neuf. J’ai l’impression que je retrouve ma confiance et je dirais que c’est l’une de mes meilleures rondes en tournoi cette année.»

La ronde qui couronnera le champion commencera à 8h dimanche.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!