Tim Ireland Tim Ireland / The Associated Press

LONDRES — Deux Américains ont gâché ce qu’on anticipait comme une fête pour Usain Bolt aux Mondiaux d’athlétisme, samedi soir.

Disputant son tout dernier 100 m, le Jamaïcain s’est classé troisième au Stade olympique de Londres, devancé par Justin Gatlin et Christian Coleman.

Bolt a franchi la distance en 9,95, éclipsé par le chrono de 9,92 de Gatlin, qui triomphe à 35 ans.

«C’est tellement surréaliste, a confié Gatlin. Usain a accompli tellement de choses. Il a inspiré plusieurs personnes. Il sait à quel point je travaille fort. Le but était la victoire et j’ai réussi à l’arracher.»

Coleman, le plus jeune en piste, à 21 ans, a signé un temps de 9,94.

Coleman a eu le meilleur temps de réaction au départ, soit 123 millièmes de seconde, devant le Jamaïcain Yohan Blake (0,137) et Gatlin (0,138).

Celui de Bolt s’est chiffré à 0,187, le deuxième plus lent des huit coureurs.

C’est une victoire grandement savoureuse pour Gatlin, champion olympique en 2004. Bolt, 30 ans, a régné lors des trois JO suivants. Depuis, Gatlin a dû faire face à deux suspensions pour dopage – ce qui lui a valu des huées avant et après la course, samedi. Il a notamment été condamné à huit ans à l’écart en 2006, une sentence réduite à quatre ans à la suite d’un appel.

Fort respectueux de l’héritage que laisse Bolt à l’athlétisme, Gatlin l’a salué en se prosternant, après la course. Les deux hommes ont ensuite partagé une chaude accolade.

«C’est juste une de ces choses, a dit un Bolt serein quant au résultat, en gardant l’attitude sans souci qu’on lui connaît. Je n’ai pas de regrets. Ça devait prendre fin d’une manière ou d’une autre. Ça ne change rien à ma carrière. Ç’a été superbe.»

Bolt doit aussi prendre part au relais 4 x 100 m, samedi prochain.

Blake a fini quatrième (9,99), suivi par Akani Simbine (10,01), Jimmy Vicaut (10,08), Reece Prescod (10,17) et Bingtian Su (10,27).

Une salle comble de quelques 60 000 personnes a assisté à la course historique.

Pendant ce temps, le Canada encaisse d’autres mauvaises nouvelles.

Derek Drouin, le champion mondial et olympique en titre au saut en hauteur, a annoncé qu’il se retirait en raison d’une blessure au tendon d’Achille.

Cette nouvelle survient quelques jours après que le triple médaillé olympique Andre De Grasse eut déclaré forfait en raison d’une déchirure de grade 2 à un muscle ischio-jambier, subie lors d’une séance d’entraînement lundi soir.

La blessure au tendon de Drouin l’avait tenu à l’écart des Championnats canadiens, le mois passé, et il n’a effectué que quelques petits sauts sur son pied blessé lors des dernières semaines.

Le Canada avait espoir d’améliorer le record de huit médailles que l’équipe avait établi lors des Mondiaux de Pékin, il y a deux ans.

Au 10 000 m, Natasha Wodak et Rachel Cliff, toutes deux de Vancouver, ont fini en 16e et en 20e place, respectivement. L’Éthiopienne Almaz Ayana a prévalu en 30:16,32.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!