AKRON, Ohio — Thomas Pieters a conclu une ronde en dents de scie en calant un coup roulé d’une distance de 30 pieds pour un oiselet et il a remis une carte de 66 (moins-4), samedi, lors de l’Invitation Bridgestone.

Son pointage cumulatif de moins-9 le place à égalité au premier rang avec Zach Johnson.

Pieters s’était forgé une bonne avance au début de la troisième ronde grâce à cinq oiselets au cours des huit premiers trous. Il a ensuite éprouvé des ennuis sur les tertres de départ. Le Belge n’a réussi que trois normales et il a commis quatre bogueys lors des 10 trous suivants.

Johnson, qui n’a signé aucune victoire depuis qu’il a capturé un deuxième titre majeur lors de l’Omnium britannique, en 2015, a réussi un oiselet au 18e trou et il a inscrit un 65 à sa carte.

Les deux meneurs sont suivis de près par Scott Hend (63), qui occupe la troisième place, à moins-8, et Hideki Matsuyama (67), à moins-7.

En vertu d’une ronde de 67, le Canadien Adam Hadwin est en bonne position alors qu’il se retrouve à égalité au cinquième échelon, à moins-6. Il a réussi un oiselet aux 16e et 17e trous. Son compatriote Mackenzie Hughes (73) est pour sa part loin derrière, à plus-11.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!