Darren Calabrese Darren Calabrese / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Le Canadien Frank Dancevic a raté sa chance d’ajouter à la représentation canadienne au tournoi de la Coupe Rogers alors qu’il a subi l’élimination aux mains de l’Américain Tim Smyczek en deuxième journée des qualifications, dimanche, au stade Uniprix.

Smyczek, 205e joueur mondial, est venu de l’arrière et a défait le Canadien de 32 ans en trois manches de 6-7 (1), 6-2, 6-2, dans un match qui a duré exactement deux heures sur le court central.

Dancevic, maintenant 357e au classement de l’ATP, a connu un solide premier set, tout particulièrement au service, avant de connaître une importante baisse de régime à ce chapitre à la manche suivante.

Smyczek a réalisé deux bris au troisième set, lors des troisième et septième jeux, et n’a jamais été menacé au service.

C’est donc dire que le tableau principal réunira cinq Canadiens, soit Milos Raonic, 6e tête de série, Vasek Pospisil, Peter Polansky, Denis Shapovalov et Brayden Schnur. Les quatre derniers ont reçu des laissez-passer des organisateurs.

Les Français Pierre-Hugues Herbert, première tête de série des qualifications, et Vincent Millot, l’Israélien Dudi Sela, l’Italien Thomas Fabbiano, le Slovaque Norbert Gombos et l’Américain Reilly Opelka ont également obtenu leur laissez-passer pour le tableau principal.

Kyrgios et Monfils en lever de rideau

Le premier après-midi d’activités sur le court central du stade Uniprix, lundi, pourrait être le théâtre d’une multitude de flammèches, mais pour des raisons différentes.

L’Australien Nick Kyrgios, dont le passage à Montréal en 2015 s’était déroulé dans la controverse, aura l’honneur de lancer les hostilités face au Serbe Viktor Troicki.

Immédiatement après, les amateurs auront l’occasion de voir à l’oeuvre le flamboyant français Gaël Monfils, contre l’Américain Steve Johnson.

En soirée, le premier match sur le court central réunira deux géants, soit l’Américain John Isner, classé 14e, et l’Argentin Juan Martin del Potro. Ce duel sera suivi de l’affrontement Pospisil et Polansky, à l’issue duquel le vainqueur affrontera le Suisse Roger Federer, deuxième tête de série, mercredi après-midi.

Schnur disputera aussi son match de premier tour, sur le court Banque nationale, face au vétéran français Richard Gasquet en fin d’après-midi.

Classé 16e tête de série, le talentueux mais énigmatique Kyrgios avait subi les foudres de l’ATP à la suite de propos désobligeants à l’endroit du Suisse Stanislas Wawrinka et de remarques impolies vers un jeune ramasseur de balles lors d’un match de deuxième tour.

Tout ça avait incité l’ATP à imposer à Kyrgios des amendes totales de 12 500$ et à déclencher un avis d’enquête.

Le lendemain, lors d’un affrontement entre Kyrgios et Isner sur le court Banque nationale, le public montréalais, pourtant chaleureux lors du rendez-vous annuel de la Coupe Rogers, n’avait cessé de chahuter Kyrgios et applaudir ses gaffes. Après sa défaite contre Isner, Kyrgios avait même été insulté par certains amateurs.

Par ailleurs, les organisateurs ont confirmé que le Luxembourgeois Gilles Müller, tombeur de Rafael Nadal à Wimbledon cette année, s’est désisté dimanche, lui qui devait affronter l’Américain Sam Querrey au premier tour.

Le Russe Mikhail Youzhny remplacera Müller dans le tableau principal et affrontera le Croate Borna Coric en première ronde. Le gagnant de cette rencontre se mesurera à Nadal, le favori du tournoi, mercredi soir.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!