CHARLOTTE, N.C. — Le Japonais Hideki Matsuyama a raté de peu un roulé pour un oiselet au 18e trou, vendredi, mais il a tout de même rejoint l’Américain Kevin Kisner en tête du Championnat de la PGA.

Matsuyama a remis une carte de 64 (moins-7), la meilleure depuis le début du tournoi, et il partageait la tête avec Kisner à moins-8 quand la deuxième ronde a été interrompue en raison de la noirceur à Quail Hollow.

Le jeu avait été interrompu pendant 1 heure et 43 minutes en fin d’après-midi en raison de la pluie. Les activités reprendront à 7h30, samedi matin.

Matsuyama a accumulé les oiselets de chaque côté de la pause et a évité les bogueys. Il a remporté l’Invitation Bridgestone la semaine dernière grâce à une ronde finale de 61.

«Les verts ici, à Quail Hollow, sont très rapides. J’ai réussi plusieurs roulés alors que je ne m’y attendais pas, a admis Matsuyama. J’essaie simplement d’envoyer la balle près de la coupe, mais il y en a plusieurs qui sont tombées dans l’objectif.»

De son côté, Kisner a signé une deuxième carte consécutive de 67. Il a notamment réalisé un aigle au septième trou, une normale-5 de 546 verges.

«Je suis très content de la manière que je frappe la balle, a mentionné Kisner. Je n’ai pas si bien frappé de tout l’été et j’ai obtenu des résultats ordinaires. Quand je frappe bien la balle, comme c’est le cas présentement, je peux bien faire.

«Je suis heureux de l’occasion qui s’offre à moi.»

Kisner et Matsuyama détiennent deux coups d’avance sur l’Australien Jason Day, qui a ramené une carte de 66.

L’Américain Chris Stroud, le Sud-Africain Louis Oosthuizen et l’Italien Francesco Molinari suivent à moins-5. Molinari a bouclé son parcours en 64 coups, tandis qu’Oosthuizen a inscrit un score de 67. Stroud avait complété 13 trous quand il a dû mettre un terme à sa journée.

Jordan Spieth, qui tente de compléter le grand chelem en carrière, n’a pas connu le début de ronde espéré. Il a limité les dégâts après avoir commis un boguey dès le troisième trou, une normale-4. Pressant le pas pour terminer sa ronde avant que les organisateurs demandent l’arrêt des activités, Spieth a commis un boguey au 18e trou et il a inscrit un pointage de 73 pour glisser à plus-3.

«Je crois que je vais devoir reconnaître que je ne gagnerai pas à moins d’un revirement de situation complètement fou au cours des deux prochains jours», a reconnu Spieth.

Graham DeLaet, de Weyburn, en Saskatchewan, a complété le parcours en 73 coups pour se retrouver à plus-1 au pointage cumulatif.

Ses compatriotes Mackenzie Hughes, de Dundas, en Ontario, et Adam Hadwin, d’Abbotsford, en Colombie-Britannique, n’ont pu faire mieux que des rondes respectives de 72 et 76, et ils ne franchiront pas le seuil de qualifications pour les rondes du week-end.

Phil Mickelson a connu le même sort, après avoir vécu une autre ronde désastreuse de 74, vingt-quatre heures après s’être contenté d’un score de 79. Son score cumulatif de plus-11 signifie qu’il ne franchira pas le seuil de qualifications pour les rondes du week-end au Championnat de la PGA pour la première fois en 22 ans.

Ernie Els, qui comme Mickelson participe à un 100e tournoi majeur en carrière, a fait 10 coups de mieux que la veille lors d’une ronde de 70. Il a aussi vu son tournoi prendre fin prématurément.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!