MIAMI — Les Dolphins de Miami ont placé le nom du quart Ryan Tannehill sur la liste des blessés en raison d’une déchirure ligamentaire au genou gauche, mettant une croix sur sa saison.

Les Dolphins ont confirmé ce mouvement de personnel samedi, quand ils ont consenti un contrat au secondeur Junior Sylvestre. Il a passé une partie de la saison morte avec les Bills de Buffalo et il a passé la saison morte de 2016 et le camp d’entraînement avec les Colts d’Indianapolis.

Tannehill aurait recours à une intervention chirurgicale pour réparer son ligament croisé antérieur du genou gauche, a mentionné vendredi une personne au courant de la décision. La personne a parlé sous le couvert de l’anonymat à The Associated Press, car les Dolphins n’ont toujours pas dévoilé publiquement la décision.

Le quart Jay Cutler, qui a quitté les Bears de Chicago après huit saisons avec l’équipe, a accepté de retarder sa transition vers une carrière d’analyste à la télévision et il a signé un contrat d’une saison et 10 millions $US avec les Dolphins, lundi. Il remplacera Tannehill comme partant.

Tannehill a raté les quatre dernières parties de la saison 2016 en raison de deux entorses ligamentaires au genou. Il a aggravé sa blessure dès la première semaine du camp d’entraînement. Les Dolphins ont consulté des spécialistes avant de reconnaître que l’intervention chirurgicale était la meilleure solution.

Tannehill avait décidé de ne pas se faire opérer après avoir subi sa blessure, la saison dernière. Il a plutôt choisi de faire des exercices de réadaptation pour les ligaments partiellement déchirés et il a subi des traitements par cellules souches.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!