Elaine Thompson Elaine Thompson / The Associated Press

Quand le nom de Mike Trout a été placé sur la liste des blessés le 29 mai en raison d’une déchirure ligamentaire à son pouce de la main gauche, les Angels de Los Angeles présentaient un palmarès de 26-27 et semblaient en grande difficultés.

Lorqu’il est revenu dans la formation après la pause du match des étoiles, la fiche de l’équipe s’établissait à 45-47 — et la crise avait été évitée.

Actuellement, les Angels ont remporté six victoires consécutives et, si la saison prenait fin maintenant, ils participeraient aux éliminatoires à titre de quatrième as. Cela s’explique en partie par le fait que la barre n’est pas très haute par les temps qui courent pour se tailler une place en séries dans la Ligue américaine. N’empêche que les Angels présentent une moyenne au-dessus de .500 et si le club de Trout parvient à accéder aux séries, cette séquence de 39 matchs sans son joueur de concession aura été cruciale.

«Nous avons eu beaucoup de lacunes dans notre jeu en première moitié de saison. Notre offensive tente de se regrouper, a expliqué le gérant Mike Scioscia. Notre enclos de releveurs a été assez constant toute l’année.»

Parfois, il suffit d’une série de victoires pour permettre à une équipe de lutter pour une place en séries. Les Cardinals de St.Louis ont été à la peine pendant la majeure partie de la saison, mais ils n’accusent qu’un match de retard derrière les Cubs au sommet de la section Centrale de la Ligue nationale, grâce à une séquence victorieuse de huit matchs qui a pris fin dimanche.

Les Angels (61-58) et les Cardinals (61-57) ont des palmarès similaires, et la question est de savoir si leur semaine n’était qu’un sursaut éphémère ou une indication qu’il faudra compter sur eux jusqu’à la fin. Depuis le retour de Trout, les Angels ont une fiche de 16-11. Le voltigeur de 26 ans connaît une autre saison formidable, malgré son absence prolongée. Sa moyenne s’élève à .341 avec 23 circuits, 55 points produits et une moyenne de présence sur les buts et moyenne de puissance de 1,158.

Scioscia attribue le mérite à sa défensive, et les Angels misent sur un brillant joueur d’arrêt-court en Andrelton Simmons. Yusmeiro Petit et Blake Parker ont bien fait relève. Comme David Hernandez, mais il a été échangé aux Diamonbacks de l’Arizona avant la date limite du 31 juillet.

Au moment du transfert de Hernandez, les Angels jouaient pour quatre matchs sous la barre de .500 et ils étaient à cinq matchs et demi d’une place en séries. Deux semaines plus tard, leurs perspectives se sont nettement améliorées.

Sale et Kluber continuent de s’illustrer

Deux candidats au trophée Cy Young dans la Ligue américaine ont marqué d’autres points, mardi soir. Chris Sale a alloué seulement deux coups sûrs et retiré 13 frappeurs au bâton, guidant les Red Sox de Boston à un gain de 2-0 aux dépens des Rays de Tampa Bay. Pour sa part, Corey Kluber des Indians de Cleveland n’a concédé que trois coups sûrs et retiré 11 frappeurs sur des prises lors d’un gain de 4-1 face aux Rockies du Colorado.

Si la saison prenait fin maintenant, les Red Sox et les Indians s’affronteraient en séries dans la Ligue américaine.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!