DUBLIN — Le Canada a perdu tout espoir de médailles à la Coupe du monde de rugby féminin à la suite d’une défaite de 48-5 contre la Nouvelle-Zélande jeudi.

Les Néo-Zélandaises ont pris les devants 5-0 dès la septième minute de jeu et elles n’ont plus regardé derrière. À la mi-temps, elles menaient 29-0.

L’Ontarienne Jacey Grusnick a réussi le seul essai du Canada, qui participera à la ronde de consolation à compter de mardi.

Il s’agissait de la première défaite des Canadiennes, qui ont complété le volet préliminaire avec neuf points, au deuxième rang du groupe A à six points de la Nouvelle-Zélande. Lors de leurs deux premières rencontres, elles avaient signé des victoires par un score combiné de 113-0 contre Hong Kong et le Pays de Galles.

Seules les équipes ayant terminé en tête des trois sections et la meilleure formation de deuxième place accèdent aux demi-finales. Les États-Unis, dans le groupe B, ont devancé le Canada avec 11 points

Avec encore deux matchs à jouer, les Canadiennes, troisièmes au classement mondial, peuvent espérer au mieux une cinquième place.

«Ce n’est pas notre meilleur match. Elles (les Néo-Zélandaises) sont plus fortes physiquement, tactiquement et techniquement. Nous avons affronté une meilleure équipe, elle a gagné et elle était bien meilleure que nous, a commenté l’entraîneur François Ratier à Rugby Canada.

«C’est du sport et dans le sport, il y a un gagnant et un perdant et aujourd’hui (jeudi), on a perdu. On a besoin de se regrouper et je vais injecter du sang neuf sur le terrain pour préparer l’avenir», a conclu l’entraîneur.

À la Coupe du monde de 2014, les Canadiennes avaient été médaillées d’argent.

Le Canada présente une fiche à vie de 0-14 contre les Black Ferns.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!