WINNIPEG — Matt Nichols a couru pour inscrire un touché en plus de lancer une passe pour un majeur et les Blue Bombers de Winnipeg ont infligé aux Eskimos d’Edmonton leur première défaite de l’année, 33-26, jeudi.

Les Blue Bombers ont signé une quatrième victoire consécutive devant les 30,554 partisans réunis au Investors Group Field.

Nichols a récolté 390 verges de gain, un sommet cette saison et il a complété 32 de ses 40 passes, sans aucune interception. C’était la deuxième fois de la saison que les Bombers (6-2) remportaient un match face à leurs rivaux de l’Association Ouest.

Andrew Harris a accumulé 105 verges de gain au sol en 11 courses et a capté le ballon à huit reprises pour des gains de 120 verges.

Le quart-arrière des Eskimos (7-1) Mike Reilly a complété 20 de ses 33 passes pour 356 verges de gain, dont deux touchés et une interception.

Les Blue Bombers menaient 27-17 au début du quatrième quart, mais les Eskimos n’avaient pas dit leur dernier mot.

Le botteur des Bombers Justin Medlock a raté une tentative de placement de 51 verges au début du dernier quart, qui a été mené par les visiteurs.

Cory Watson a capté le ballon et a couru, un gain de 72 verges, pour mener les siens à la zone de buts adverse. Reilly a ensuite plongé sur une verge afin d’inscrire un touché à 8:48.

Medlock a ensuite creusé l’écart en ajoutant un placement de 33 verges, alors qu’il ne restait que 1:22 à disputer.

Les Eskimos ont tenté pour le tout en fin de rencontre, mais ont dû se contenter d’un placement de 16 verges de Hugh O’Neill, alors qu’il ne restait que 14 secondes.

Le receveur des Bombers, Darvin Adams a consolidé la victoire en récupérant le ballon deux secondes plus tard.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!