John Minchillo John Minchillo / The Associated Press

MASON, Ohio — Garbine Muguruza a dominé la finale de l’Omnium Western & Southern, dimanche, n’ayant besoin que de 57 minutes pour vaincre Simona Halep, 6-1 et 6-0.

Quatrième tête de série, l’Espagnole a empêché la Roumaine d’accéder au premier rang de la WTA — pour Halep, c’était la troisième fois cette saison où une victoire l’aurait propulsée au sommet du tennis féminin, après Roland-Garros et Wimbledon.

«Peut-être que je ressens la pression sans vraiment le réaliser», a dit Halep, qui n’avait pas échappé de set pendant le tournoi, avant dimanche.

Chez les hommes, le Bulgare Grigor Dimitrov s’est imposé 6-3 et 7-5 devant Nick Kyrgios de l’Australie, remportant un premier Masters 1000 en carrière.

Muguruza a obtenu cinq bris en six occasions, en plus de résister aux deux balles du genre offertes à la Roumaine. Elle a signé un premier bris dès le deuxième jeu du match, prenant alors le contrôle.

«J’en suis venue à perdre confiance un peu», a dit Halep, qui n’a gagné que 12 points en première manche.

Muguruza remportait un cinquième titre en carrière, un premier en sol américain. Les joyaux de son palmarès sont Roland-Garros l’an dernier et Wimbledon cette année.

Le titre de Cincinnati lui rapporte 522 450 $.

La jeune femme de 23 ans a un dossier de 3-1 contre Halep. Samedi, Muguruza a gagné 6-3 et 6-2 contre la favorite du tournoi, la Tchèque Karolina Pliskova.

Dimitrov a été brisé une seule fois pendant le tournoi; dimanche, il a résisté aux deux occasions du genre de Kyrgios, qui a été brisé deux fois en finale.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!