NEW HAVEN, Conn. — Le soleil s’est éclipsé sur le site du tournoi de tennis du Connecticut lundi après-midi, mais pas Eugenie Bouchard.

La Montréalaise de 23 ans a connu un bon départ alors qu’elle a pris la mesure de l’Américaine Lauren Davis en des manches de 6-1, 6-3 lors d’un match de premier tour du dernier rendez-vous avant les Internationaux de tennis des États-Unis.

Malgré le fait qu’elle devait disputer la victoire à Davis, Bouchard n’a pas voulu rater l’occasion d’assister au phénomène céleste.

«C’est vraiment ‘cool’, a-t-elle raconté à la suite de sa victoire. J’étais un peu déçue de jouer exactement au même moment que l’éclipse, mais en même temps, je me disais qu’il s’agissait d’une occasion unique. J’ai été capable de gagner un match pendant une éclipse. C’est la seule fois de ma carrière où ça va se produire.

«Juste avant de me présenter sur le court pour mon échauffement, j’ai passé à côté de quelqu’un avec des lunettes spéciales regardant vers le ciel. Je me suis dit, ‘hey prête-les moi, il faut que je vois ça, c’est quelque chose qui arrive une fois dans une vie’.»

À sa première sortie depuis son bref passage à la Coupe Rogers au début du mois, où elle avait subi l’élimination dès son premier match à Toronto, Bouchard n’a eu besoin que de 74 minutes pour se défaire de la 34e joueuse mondiale.

Bouchard, une invitée des organisateurs, a reçu de l’aide de sa rivale qui a commis pas moins de huit doubles fautes.

Toutes ces bourdes de Davis ont contribué aux six bris de service de Bouchard, trois dans chacune des deux manches.

Détentrice du 74e rang au classement mondial, Bouchard disputera son match de deuxième tour mardi soir face à la favorite du tournoi et 10e joueuse mondiale, la Polonaise Agnieszka Radwanska.

Ce sera le quatrième affrontement entre Bouchard et Radwanska et celle-ci a gagné les trois premiers, dont deux en 2016.

Championne en titre à New Haven, Radwanska n’a encore jamais concédé un set face à Bouchard, incluant lors de leur seul rendez-vous sur surface dure, aux Internationaux d’Australie de 2016. La Polonaise l’avait emporté 6-4, 6-2 lors d’un match de deuxième tour.

Par ailleurs, dans un match de double, la Canadienne Gabriela Dabrowski et la Chinoise Yifan Xu ont signé une victoire en trois manches, 6-3, 6-7 (14), 10-3 contre la Tchèque Andreja Klepac et l’Espagnole Maria Jose Martinez Sanchez.

Kvitova éliminée

La première ronde a été marquée par plusieurs surprises lundi.

En soirée, la Tchèque Petra Kvitova, troisième tête de série, n’a pas fait le poids devant la Chinoise Shuai Zhang, qui l’a emporté en seulement 67 minutes, 6-2, 6-1.

Classée 29e au monde, Zhang a profité de l’inefficacité de Kvitova en premières balles de service pour créer 12 chances de bris. Elle en a exploité quatre, deux durant chaque set, et a sauvé la seule balle de bris à laquelle elle a fait face.

Barbora Strycova, classée septième et une compatriote de Kvitova, a elle aussi subi l’élimination, 7-5, 6-3 devant la Russe Daria Kasatkina.

En après-midi, la Hongroise Timea Babos a vaincu la Française Kristina Mladenovic, quatrième tête de série, en deux manches identiques de 7-5, pendant que la Roumaine Ana Bogdan, issue des qualifications, surprenait l’Ukrainienne Elena Vesnina, classée cinquième, par le même score.

La Russe Anastasia Pavlyuchenkova (6e) et la Chinoise Shuai Peng (8e) ont dû venir de l’arrière pour accéder à la deuxième ronde.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!