TORONTO — Est-ce que l’équipe canadienne de hockey masculin pourra finalement compter sur quelques joueurs étoiles aux Jeux olympiques de Pyeongchang?

Le directeur général de l’équipe, Sean Burke, a indiqué mardi qu’il était intrigué par la disponibilité des vétérans de la LNH et joueurs autonomes Shane Doan et Jarome Iginla.

Burke, qui devra assembler la première équipe olympique canadienne sans joueurs de la LNH depuis 1994, a toutefois mentionné que les deux anciens olympiens devront jouer au hockey cet hiver pour espérer obtenir une invitation. Il a contacté les représentants des deux joueurs mardi matin.

«Nous voulons évaluer toutes nos options, mais nous devons avoir un plan à long terme puisque les Olympiques seront très intenses et il s’y jouera du très bon hockey, a mentionné Burke lors d’une téléconférence à laquelle l’entraîneur-chef Willie Desjardins a aussi participé. Les gars vont devoir avoir un plan pendant la saison.»

Le Canada a participé à deux tournois en Russie en août. Un total de 45 joueurs espérant être invités aux Jeux de Pyeongchang, en février, ont participé aux deux tournois. Le groupe incluait des anciens de la LNH comme Mason Raymond, Derek Roy, Maxime Talbot et Gilbert Brulé.

Devant le filet, l’ancien des Maple Leafs de Toronto et du Canadien de Montréal Ben Scrivens, Justin Peters, qui a disputé trois rencontres avec les Coyotes de l’Arizona la saison dernière, et l’ancien des Islanders de New York Kevin Poulin se sont partagé le travail.

Doan a récemment complété sa 21e saison avec l’organisation des Coyotes, qui ont annoncé au début de la saison morte qu’il n’offrirait pas de nouveau contrat à leur capitaine de longue date. Âgé de 40 ans, Doan a représenté le Canada aux Jeux olympiques de Turin, en 2006.

De son côté, Iginla a inscrit 14 buts et 13 aides en 80 matchs avec l’Avalanche du Colorado et les Kings de Los Angeles la saison dernière. Il a participé trois fois aux Olympiques, aidant le Canada à gagner l’or en 2002 et 2010.

Leur participation aux Jeux de 2018 signifierait qu’ils ne joueraient pas dans la LNH cette saison. La ligue a décidé de ne pas permettre aux joueurs de participer aux Olympiques, après cinq participations d’affilée depuis 1998.

«Nous venons de jouer des matchs en août et le rythme et l’intensité des rencontres étaient très bons, a noté Burke. Et ça ne va que continuer à augmenter. Nous allons donc évaluer tous les joueurs disponibles selon les mêmes critères, peu importe leurs antécédents.»

Burke, qui a représenté le Canada aux Olympiques de 1988 et 1992, a indiqué qu’il espérait avoir déjà le noyau de l’équipe en place en novembre, quand le Canada participera à la Coupe Karjala, en Finlande.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!