Ryan Remiorz Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

LAVAL-SUR-LE-LAC, Qc — C’était jour de rentrée pour les joueurs et le personnel d’entraîneurs du Canadien de Montréal à l’occasion de son tournoi de golf annuel au club Laval-sur-le-Lac. Voici quelques-uns des commentaires émis par les joueurs qui ont rencontré les journalistes.

Carey Price, sur le départ d’Andrei Markov:

«Je dois beaucoup à ‘Marky’ pour ce qu’il a fait pour moi au fil des ans. Il est un homme discret, mais il a eu un énorme impact sur ma carrière. Il a fait beaucoup pour moi, sur la glace et à l’extérieur de la patinoire, et je l’en remercie.»

Carey Price, sur la pression à laquelle fera face Jonathan Drouin:

«Je suis certain qu’il a une bonne idée de ce qui l’attend. L’important, c’est de jouer et de ne permettre à personne de te dire comment jouer. Il faut se fier à son instinct. La pire chose à faire, c’est de trop penser. Il faut que ça reste un jeu.»

Carey Price, sur la décision de la LNH de ne pas participer aux Jeux olympiques:

«Il n’y a aucun doute que c’est décevant. Gagner une médaille d’or pour le Canada a été l’un des faits marquants de ma vie. Malheureusement, ça n’arrivera pas et il faut tourner la page et se concentrer sur ce qui va se passer ici.»

Max Pacioretty, sur les nouveaux éléments ajoutés à l’équipe:

«C’est un moment excitant parce que vous pouvez y contribuer et aider à développer la chimie. Il s’agit d’une partie importante de mon rôle et c’est à moi d’aider l’équipe à former un tout. Si nous y arrivons, avec l’aide de tous nos coéquipiers, nos chances de gagner seront encore meilleures.»

Max Pacioretty, sur son été passé à Montréal:

«Les gens me demandent toujours si je ressens de la pression, mais cette pression est un privilège. Ce n’est pas que je vois les choses de façon différente, mais c’est plus amplifié et je peux voir à quel point les amateurs m’aiment. Et je dois dire que ça va dans les deux sens. J’ai une très belle relation avec les partisans. Et ensuite, vous pouvez rentrer à la maison et vous dire à quel point c’est un privilège de jouer ici et d’être le capitaine ici.»

Jonathan Drouin, sur son premier match dans l’uniforme du Canadien:

«Ça va être cool, la première partie au Centre Bell, on en parle à chaque jour. Pas juste pour moi, mais mes parents. Mon père allait au Forum avec son père voir le Canadien et des joueurs comme Guy Lafleur. Ça va être cool de voir son fils au Centre Bell avec ma mère. Ça va être un moment spécial.»

Jonathan Drouin, sur le fait de jouer à Montréal:

«Je ne vois pas ça comme un défi. Ça fait partie du marché. Les médias sont comme ça, les gens sont passionnés à 100 pour cent. Je m’attends à des questions, à plein de choses. C’est plaisant d’avoir des gars comme Carey Price qui vont m’aider au début.

Jonathan Drouin, sur ses objectifs personnels:

«Je veux jouer comme je le faisais à Tampa. Ça ne change pas parce que je suis à Montréal. C’est d’être constant et de faire une différence à chaque partie, que ce soit défensivement ou offensivement.»

Jonathan Drouin, sur la possibilité de jouer avec Max Pacioretty:

«On sait déjà la façon dont on joue, pour s’être affrontés dans les séries dans le passé. Max est un joueur spécial, un marqueur naturel, et j’aime faire des jeux, faire des passes. Je pense que ça va bien aller.»

Alex Galchenyuk, sur ses préférences entre jouer au centre et à l’aile:

«Quand j’entends cette question, je sais que je suis de retour à Montréal! J’essaie de trouver une nouvelle réponse! Je veux tout simplement être le meilleur joueur de hockey possible. Que ce soit à l’aile ou au centre, je dois aller sur la patinoire et jouer aussi bien que possible pour aider l’équipe. Ça n’a pas d’importance.»

Alex Galchenyuk, sur la possiblité qu’il soit échangé:

«J’ai toujours eu confiance que nous allions en arriver à une entente. Je suis heureux d’être ici. J’ai signé un contrat de trois ans et il s’agit d’un pas important dans ma carrière.»

Alex Galchenyuk, sur le départ d’Andrei Markov:

«Ce sera différent. Il m’a beaucoup aidé au début de ma carrière. Ses passes étaient spectaculaires et j’ai pu côtoyer un grand joueur. Il était l’un des meilleurs défenseurs dans la ligue pour transporter la rondelle. Vous ne remplacez pas un Andrei Markov, mais nous allons trouver un moyen de nous améliorer.»

Charles Hudon, sur sa participation au camp d’entraînement:

«J’ai le couteau entre les dents. Je veux que ça commence. Je veux être prêt. Je me suis entraîné pour. J’ai tout fait pour arriver à ce jour-là. Je suis stressé, mais je pense que c’est le meilleur stress que j’ai eu dans toute ma vie.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!