CHARLOTTE, N.C. — Danica Patrick, la seule femme pilote dans la série reine du NASCAR, pourrait bien avoir donné son dernier coup de roue après qu’un changement de commanditaires l’eut expulsée de l’équipe Stewart-Haas Racing.

Patrick a publié un communiqué sur sa page Facebook mardi dans lequel elle a dit que sa carrière chez Stewart-Haas «est terminée» à cause d’une nouvelle entente de commandite avec l’équipe la saison prochaine. Ce communiqué a été publié quelques minutes après que l’entreprise ‘Smithfield Foods’ eut indiqué qu’elle quittait l’écurie Richard Petty Motorsports (RPM) pour devenir le commanditaire principal de Stewart-Haas la saison prochaine.

Cette annonce est un coup dur pour RPM, qui a également perdu les services du pilote Aric Almirola. Mais elle a également entraîné des changements chez Stewart-Haas, qui a connu des ennuis de commandites pour trois de ses quatre voitures, dont la Ford no 10 de Patrick.

Patrick a piloté pour Stewart-Haas Racing pendant toute sa carrière dans la série reine du NASCAR. Elle a signé sept top-10 en 180 départs et occupe présentement le 28e échelon au classement des pilotes, soit le pire de sa carrière.

Néanmoins, elle a obtenu la position de tête du Daytona 500 en 2013, a triomphé en série IndyCar en 2008 et a réalisé la meilleure performance pour une femme pilote dans l’histoire de l’Indianapolis 500 en vertu de sa troisième place en 2009. De plus, elle est la seule femme de l’histoire à avoir mené l’Indy 500 et le Daytona 500. Patrick est la seule femme à avoir décroché une position de tête dans la série reine du NASCAR, et ses sept top-10 constituent un record pour une femme pilotant dans cette série.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!