Ron Schwane Ron Schwane / The Associated Press

CLEVELAND — Les Indians de Cleveland ont défait les Tigers de Detroit 2-0, mardi soir, égalant ainsi un record de la Ligue américaine avec une 20e victoire consécutive.

Aidés par une défensive étanche et une performance magistrale de leurs artilleurs, les Indians ont ainsi égalé la marque établie en 2002 par les Athletics d’Oakland — qui ont été dépeints dans le film ‘Moneyball’.

La séquence des Indians, qui a commencé le 24 août contre les Red Sox à Boston, est la deuxième plus longue en 82 ans dans les Ligues majeures — et les Indians ne démontrent aucun signe d’essoufflement.

Corey Kluber (16-4) a étoffé sa candidature pour l’obtention du trophée Cy Young en limitant l’adversaire à quatre coups sûrs. Les Indians ont ainsi rejoint les A’s de 2002, les Cubs de Chicago (21) de 1935 et les Giants de New York (26) de 1916 à titre de seules équipes à avoir atteint le plateau des 20 victoires consécutives.

Le joueur de deuxième but Jose Ramirez a effectué tout un jeu en défensive afin de devancer Ian Kinsler pour le deuxième retrait, et après avoir concédé un double à Alex Presley, Kluber a scellé l’issue de la rencontre pour sa 20e victoire — et le septième jeu blanc des Indians pendant cette séquence — en forçant Miguel Cabrera à cogner un faible roulant au troisième coussin.

Des feux d’artifice ont alors explosé au-dessus du stade et les joueurs des Indians se sont placés à la file indienne pour souligner une autre victoire au cours de cette série improbable.

La séquence record des Giants, vieille de 101 ans, comprend un match nul qui l’a scindée en séries de 12 et 14 matchs sans défaite. Cependant, selon l’Elias Sports Bureau, la séquence de 26 victoires des Giants est considérée comme la marque à battre puisqu’à l’époque les matchs nuls étaient repris du début.

Les Indians pourront rejoindre la série de 21 victoires des Cubs mercredi après-midi, et les Indians s’approchent dangereusement de la séquence — quasi parfaite — des Giants en 1916.

La formation de l’Ohio, qui s’approche d’un deuxième titre de la section centrale de l’Américaine consécutif, voulait poursuivre sa série de succès en envoyant Kluber au monticule, et le droitier ne les a pas déçus.

Kluber a porté sa fiche à 8-1 à ses neuf derniers départs et a abaissé sa moyenne de points mérités à 2,45 — la meilleure de l’Américaine —, en route vers son troisième jeu blanc et son cinquième match complet cette saison.

Lindor, qui est le meilleur frappeur des Indians depuis le début de cette période, a claqué sa 30e longue balle en première aux dépens de Matthew Boyd (5-10). Les Indians ont ainsi marqué les premiers pour la 19e fois à leurs 20 derniers affrontements.

Les Indians ont saboté de belles chances de s’inscrire au tableau alors que les buts étaient remplis en deuxième et troisième manches, mais ils sont finalement parvenus à marquer leur deuxième point en sixième lorsque Carlos Santana a frappé un double, avant d’avancer de 90 pieds sur un optionnel et de croiser le marbre sur un mauvais lancer.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!