LAS VEGAS — Même un bébé ne pouvait empêcher Gennady Golovkin se s’entraîner en vue de son combat contre Canelo Alvarez.

Golovkin était prêt à mettre la touche finale sur son entraînement, la semaine dernière, quand s’est propagée la nouvelle que son épouse était sur le point d’accoucher du deuxième enfant du couple. Son entraîneur Abel Sanchez lui a demandé de se rendre rapidement à l’hôpital, mais Golovkin n’allait certainement pas interrompre ses préparatifs à l’aube du combat le plus important de sa carrière.

«Il a dit que le bébé allait naître, peu importe s’il y était ou non. Il a ajouté qu’il devait s’entraîner», a affirmé Sanchez.

Le bébé a effectivement vu le jour pendant que Golovkin complétait une séance d’entraînement. Il a toutefois été en mesure de retrouver sa conjointe et sa fille le jour suivant.

Les journalistes ont tenu celui que l’on surnomme «Triple G» très occupé, mercredi, alors que plusieurs comparent déjà son prochain combat à certains grands affrontements chez les poids moyens. Le Kazakh et ancien médaillé d’argent aux Jeux olympiques se mesurera au boxeur mexicain le plus en vue sur la planète, samedi soir.

Pour Golovkin, ce duel est l’occasion parfaite de s’élever au rang de supervedette, mais il sera également le plus difficile de sa carrière. Il s’agit d’un combat qui ne laisse place à aucune distraction, bébé ou non.

«Ce n’est pas un jeu, c’est un combat, a mentionné Golovkin. Tu peux retourner à la maison ou à l’hôpital. C’est dangereux et tout le monde en est conscient. Ce ne sera pas facile pour lui et moi. La deuxième moitié du combat sera sûrement très folle.»

Les deux boxeurs étaient au sommet de leur forme lors de la conférence de presse d’avant-combat. Cet affrontement mettra en vedette le puissant et invaincu Golovkin, qui a signé 33 victoires par K.-O. en 37 tentatives, et Alvarez, qui n’a subi qu’un seul revers en 51 combats, contre Floyd Mayweather fils.

Les mordus de boxe salivaient déjà à la vue de ce choc des styles. Golovkin se porte toujours à l’attaque alors qu’Alvarez contre-attaque de façon dévastatrice.

«Nos deux styles donnent des ingrédients pour faire en sorte que ce combat soit historique pendant plusieurs années», a fait valoir Alvarez.

Les attentes ont aidé le combat à gagner en popularité, même s’il survient seulement trois semaines après un duel opposant Mayweather à Conor McGregor. Ce combat a été acheté plus de quatre millions de fois à la télévision à la carte.

Alvarez est déjà une supervedette au Mexique et il est capable d’attirer les foules. Golovkin détient les ceintures chez les poids moyens et il a gagné 18 défenses de ses titres, envoyant au tapis tous les aspirants sauf Danny Jacobs, qui est parvenu à se rendre jusqu’à la limite.

Ce combat aura lieu au T-Mobile Arena de Las Vegas et Alvarez n’en peut plus d’attendre.

«Pour tous les gens qui disaient que cet affrontement n’aurait pas lieu et pour ceux qui disent que je vais me faire passer un K.-O., nous verrons ce qui arrivera samedi soir», a-t-il conclu.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!