CINCINNATI — Deshaun Watson est arrivé au Paul Brown Stadium avec un complet noir, prêt à être lancé dans l’action pour un premier départ dans la NFL, la journée de son 22e anniversaire de naissance. De son noeud papillon excentrique à sa spectaculaire course qui a changé l’allure du match, il a tout fait avec style.

Watson a réussi un touché sur une course de 49 verges et les Texans de Houston ont battu les Bengals de Cincinnati 13-9, jeudi soir.

Watson a montré plusieurs signes encourageants comme quart partant. Il a notamment évité plusieurs plaqués pour inscrire un majeur de 49 verges qui procurait une avance de 10-3 aux Texans à la fin de la première demie.

«J’ai seulement essayé de faire un jeu. J’ai trouvé une brèche et je me suis libéré, a déclaré Watson. Ce premier départ le jour de ma fête était très émotionnel.»

Les Texans (1-1) ont soutiré le meilleur d’une attaque décimée et ils ont laissé la défensive faire le reste du travail. Les Bengals (0-2) ont pour leur part été incapables de marquer un touché lors des deux premières parties de leur saison pour une première fois en 50 ans d’existence.

Plus encore, les Bengals sont la première équipe depuis les Eagles de Philadelphie, en 1939, à amorcer leur saison avec deux matchs à domicile, mais sans inscrire un touché, selon le cabinet de statistiques Elias Sports Bureau.

«Je suis complètement sous le choc», a laissé tomber l’entraîneur-chef des Bengals, Marvis Lewis.

Watson a orchestré une séquence offensive de 13 jeux qui s’est conclue par un placement de 42 verges de Ka’imi Fairbairn avec 1:56 à jouer. Les Bengals ont eu le ballon deux autres fois, mais ils n’ont pas été en mesure de traverser le milieu du terrain.

Les Bengals s’étaient inclinés 20-0 contre les Ravens de Baltimore au Paul Brown Stadium, dimanche. Ils avaient été blanchis pour une première fois alors qu’ils amorçaient leur saison à domicile. Andy Dalton avait lancé quatre interceptions et il avait été victime d’un échappé. Dalton a réussi 20 de ses 35 tentatives par la voie des airs, jeudi soir.

«Je suis très surpris, a dit le receveur des Bengals A.J. Green. Nous avons de bons entraînements, mais lorsque nous arrivons aux matchs, nous manquons de caractère. Je ne sais pas ce que nous faisons sur le terrain.»

Cette fois, les Bengals n’ont réussi que trois placements de Randy Bullock. Dalton revendique maintenant un dossier de 1-6 en carrière contre les Texans, incluant deux défaites en séries.

Watson a dirigé une attaque qui manquait trois demis insérés, le receveur Will Fuller et le garde Jeff Allen. Les Texans ne se sont pas compliqué la tâche et Watson n’a pas commis de revirement.

Watson a complété 15 de ses 24 passes pour des gains aériens de 125 verges. Il a amassé 67 verges en cinq courses.

Les Bengals sont devenus la première équipe à commencer leur saison avec cinq quarts de suite sans touché depuis les Rams, en 2009, selon ESPN Stats.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!