SINGAPOUR — McLaren mettra fin à son partenariat difficile avec le fournisseur de moteur Honda à la fin de la saison de Formule 1 et travaillera avec Renault en 2018.

Renault, pour sa part, a embauché le pilote espagnol Carlos Sainz fils, présentement chez Toro Rosso, en vue de la saison prochaine.

Honda fournit ses moteurs à McLaren depuis 2015, une expérience visant à revivre ce qui a autrefois été une association extrêmement fructueuse à l’époque des succès d’Alain Prost et Ayrton Senna. Mais les résultats ont été catastrophiques et le pilote vedette Fernando Alonso s’est montré de plus en plus exaspéré par la situation.

Le double champion du monde, qui a remporté 32 courses en carrière, a terminé seulement trois courses cette saison avec une sixième position comme meilleur résultat.

«C’est dans le meilleur intérêt des deux entreprises de poursuivre nos ambitions séparément», a déclaré le président exécutif de McLaren, Shaikh Mohammed ben Essa Al Khalifa, dans un communiqué de l’équipe.

Le directeur exécutif de McLaren, Zak Brown, a ajouté que «pour diverses raisons, notre partenariat n’a pas fonctionné comme nous l’aurions souhaité.»

Renault fournira McLaren pour les trois prochaines années jusqu’en 2020, une décision qui devrait inciter Alonso à demeurer avec l’équipe.

«C’est la première fois que Renault va travailler avec McLaren et nous sommes fiers d’avoir conclu un accord avec une organisation qui a une si riche histoire en Formule 1, a déclaré Jerome Stoll, président de l’équipe de course F1 de Renault. Nous savons que McLaren nous poussera dans la bonne direction.»

Renault dispose d’un moteur beaucoup plus fiable que Honda, le pilote Nico Hulkenberg ayant terminé constamment dans les points chez Renault et complétant 10 de ses 13 courses. Avec Alonso derrière le volant et avec l’aide d’un moteur Renault, McLaren pourrait s’attendre à des performances nettement améliorées l’année prochaine, compte tenu qu’elle dispose de l’un des meilleurs châssis de la F1.

Bien qu’il soit l’un des pilotes les plus âgés du plateau, Alonso, 36 ans, est encore largement considéré comme l’un des meilleurs.

Honda va poursuivre son aventure en F1.

Dans la foulée des changements dévoilés vendredi, Honda a annoncé un accord «pluriannuel» pour fournir Toro Rosso — l’équipe de développement de Red Bull — à partir de la saison prochaine.

Honda va prendre le relais de Renault comme fournisseur de moteurs de Toro Rosso, avec Sainz fils quittant Toro Rosso pour rejoindre Renault pour une entente d’un an. Il sera associé à Hulkenberg et remplacera le Britannique Jolyon Palmer, qui n’a pas marqué un seul point cette saison.

Le transfert de Sainz fils est effectivement un prêt d’une saison, et il devrait retourner en 2019, soit avec Toro Rosso, soit avec Red Bull.

Le Français Pierre Gasly, champion en titre en F2, est envisagé comme son remplaçant l’année prochaine. Il a également fait partie du programme de développement de Red Bull.

Christian Horner, le directeur technique de l’équipe Red Bull, a fortement critiqué la performance de Renault depuis le passage aux moteurs hybrides turbo en 2014.

Max Verstappen a été incapable de compléter six courses au volant de sa Red Bull cette saison: deux fois plus que l’an dernier.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!