Yong Teck Lim Yong Teck Lim / The Associated Press

SINGAPOUR — Red Bull a démontré que ses voitures peuvent se mêler à la lutte pour la victoire au Grand Prix de Singapour de Formule 1. Daniel Ricciardo a en effet de nouveau battu son record du tour lors de la deuxième séance, vendredi.

Ricciardo avait déjà pulvérisé son record de l’année dernière de près de cinq secondes lors de la première séance d’essais libres, puis il a roulé deux secondes plus vite lors de la deuxième séance.

L’Australien a inscrit un chrono d’une minute 40,852 secondes lors d’une séance disputée sous les projecteurs. Et cela lui a donné la conviction qu’il est en mesure d’ajouter une deuxième victoire cette saison et sa sixième en carrière, dimanche.

«Je ne suis pas surpris de notre performance, a confié Ricciardo. Je pense vraiment que nous pouvons conserver cette position pendant tout le week-end.»

Son coéquipier Max Verstappen s’est classé deuxième, plus d’une demi-seconde derrière. L’actuel meneur au championnat Lewis Hamilton, qui a concédé 70 centièmes de seconde, et son coéquipier chez Mercedes Valtteri Bottas se sont respectivement classés troisième et quatrième.

«Nous semblons très forts, a reconnu Verstappen. Nous savons tous que Daniel est toujours très rapide ici.»

La session de soirée s’est révélée décevante pour Ferrari, qu’on prévoyait dominante sur cet exigeant tracé urbain de cinq kilomètres. Sebastian Vettel, deuxième au classement du championnat, n’a pu faire mieux que le 11e chrono et son coéquipier Kimi Raikkonen s’est hissé au neuvième rang.

«Globalement, c’est une journée difficile, beaucoup de choses n’avaient pas de sens, a constaté Raikkonen. Ce n’est pas exactement ce que nous attendions, mais nous travaillons.»

Même si Vettel a réalisé son meilleur chrono avec des pneus moins performants pendant la deuxième séance, il n’a pas affiché sa maîtrise habituelle au volant et il a même frôlé un muret à la sortie d’un virage de routine.

«J’ai été très chanceux de pouvoir continuer, a reconnu le quadruple champion du monde. C’était une séance ardue. Nous n’avons pas encore trouvé les bons réglages.»

Plus tôt, il avait terminé deuxième derrière Ricciardo, avec Verstappen troisième et Hamilton quatrième.

Le Canadien Lance Stroll (Williams) a signé le 16e chrono en 1:44,301, tout juste derrière son coéquipier Felipe Massa (1:43,836).

«15e et 16e, ce n’est pas idéal pour l’équipe, a avoué Stroll. J’ai connu un problème de boîte de vitesses en P1 et les drapeaux jaunes m’ont compliqué la tâche en P2. Il nous faudra améliorer la voiture pour demain.»

Sur cette piste qui ne semble pas favorable aux Williams, Stroll espère franchir la première portion de la séance de qualifications et prendre part à Q2.

Singapour offre un tracé comme ceux de Monaco et de la Hongrie en ce sens qu’il exige des freinages brusques où il est difficile de doubler, ce qui semble mieux convenir à Ferrari et Red Bull qu’à Mercedes.

Aucun pilote ne compte plus de podiums à Singapour que Vettel, dont l’impressionnant palmarès à cette course nocturne comprend trois victoires d’affilée de 2011-13 lors d’une séquence où il a décroché quatre titres consécutifs avec son ancienne équipe Red Bull.

Mais Ricciardo s’est présenté à Singapour en affichant une très belle constance, obtenant six podiums au cours des neuf dernières courses.

Et il a une autre raison de se montrer confiant, ayant terminé deuxième ici au cours des deux dernières années, avec le tour le plus rapide à chaque fois.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!