EDMONTON — Denis Shapovalov a évité la catastrophe pour le Canada en battant Yuki Bhambri 7-6 (2), 6-4, 6-7 (6), 4-6, 6-1, vendredi, créant ainsi l’impasse 1-1 face à l’Inde à l’issue de la présentation des premiers matchs de simple dans leur barrage des éliminatoires du Groupe mondial de la Coupe Davis.

Classé 51e au monde, Shapovalov a eu besoin de 3 heures et 52 minutes pour venir à bout de son rival après avoir échappé une avance de deux manches à zéro. Shapovalov a également gaspillé une balle de match lors du bris d’égalité en troisième manche.

Âgé de 18 ans, Shapovalov a réussi 20 as contre seulement deux pour Bhambri, qui est âgé de 25 ans et qui occupe le 157e échelon mondial. Shapovalov a dicté le jeu avec 45 coups gagnants contre 43 fautes directes. Bhambri a réussi 21 coups gagnants et a commis 39 fautes directes.

Plus tôt dans la journée, Ramkumar Ramanathan avait donné l’avantage à l’Inde en battant Brayden Schnur 5-7, 7-6 (4), 7-5, 7-5.

Schnur en était à un premier match en carrière en Coupe Davis. Il remplaçait Vasek Pospisil, qui est ennuyé par une blessure au dos.

Âgé de 22 ans et originaire de Toronto, Schnur est classé 202e au monde, tandis que Ramanathan, qui est aussi âgé de 22 ans, occupe le 154e échelon.

Schnur s’est retrouvé devant un déficit de 4-5 en première manche avant de gagner les trois derniers jeux. Ramanathan a été plus solide que son rival lors de la fin des manches suivantes et il a ainsi offert le premier point à l’Inde.

Avant le barrage, le Canada occupait le 16e rang mondial, tandis que l’Inde se retrouvait au 18e rang.

Samedi, Daniel Nestor et Pospisil devraient croiser le fer avec Rohan Bopanna et Purav Raja. Les matchs de simple inversé seront présentés dimanche.

Le gagnant du barrage évoluera dans le Groupe mondial en 2018. Le perdant retournera dans le Groupe I de sa zone.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!