JASON FRANSON JASON FRANSON / La Presse Canadienne

EDMONTON — La vedette montante Denis Shapovalov aura l’opportunité d’offrir à son pays sa place dans le groupe mondial de la Coupe Davis après une victoire cruciale en double qui permet au Canada de prendre les devants 2-1 dans son match de barrage contre l’Inde.

Daniel Nestor et Vasek Pospisil ont savouré une victoire de 7-5, 7-5, 5-7, 6-3 aux dépens des Indiens Rohan Bopanna et Purav Raja. Le Canada est désormaais aux commandes de la confrontation avant la présentation des deux derniers simples, dimanche.

Le capitaine de l’équipe canadienne Martin Laurendeau a déclaré qu’il s’attend à ce que Shapovalov soit prêt et motivé pour cette mission.

«Nous avons un autre point à gagner et toute l’attention se porte sur Denis maintenant car il est le premier à jouer, a déclaré Laurendeau. Il est bien placé après avoir fait le travail en tant que no 1 et obtenu une victoire (vendredi).

«Cette victoire aujourd’hui est énorme et lui offre l’opportunité de ne pas avoir le poids d’avoir à gagner à tout prix et, espérons-le, le libérera un peu et lui permettra de jouer de son mieux.»

Shapovalov, 51e joueur mondial en simple, a arraché une victoire en cinq sets vendredi soir aux dépens de Yuki Bhambri (157e), et il fera face à Ramkumar Ramanathan (154e), qui a vaincu Brayden Schnur (202e) 3-1 en lever de rideau de la confrontation.

Nestor, qui disputait son 51e match de la Coupe Davis et qui présente un palmarès de 32-11 en double, est actuellement au 43e rang parmi les joueurs de double tandis que Pospisil occupe la 111e position. Bopanna et Raja viennent pour leur part respectivement aux 19e et 56e rangs.

«Je ne pensais pas que nous étions les négligés, a déclaré Pospisil. Nous jouions à la maison et je pouvais me concentrer sur le double en sachant que je n’avais pas à disputer les simples, vendredi. J’ai l’impression qu’en me concentrant sur le double, cela nous procure l’avantage.»

Le duo formé de Nestor et Pospisil a maintenant une fiche de 6-4 lorsqu’ils jouent ensemble dans cette compétition. Nestor, âgé de 45 ans, a révélé en début de semaine qu’il prévoit prendre sa retraite la saison prochaine.

«J’estimais nos chances à 50/50 pour ce match, car ces gars-là ont eu beaucoup de succès sur le circuit, surtout dernièrement, a précisé Nestor. Vasek et moi jouons sporadiquement mais, quand nous jouons ensemble, nous jouons bien. C’était un match serré. Nous avons été chanceux de prendre l’avance et de la conserver.

«Je suis content d’avoir gagné aujourd’hui et d’avoir aidé l’équipe. J’ai eu une année difficile et je n’étais pas certain de venir. Mais une fois ici, je suis heureux d’avoir accepté l’invitation et d’avoir aidé l’équipe avec une victoire.»

Le Canada cherche à prolonger son record de six années d’affilée au sein du groupe mondial et il a gagné six de ses sept derniers barrages.

L’Inde tente de réintégrer le groupe mondial pour la première fois depuis 2011.

Avant ce match de barrage, le Canada occupait le 16e rang mondial, tandis que l’Inde occupait le 18e rang.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!