TORONTO — L’équipe masculine canadienne du relais 4 x 100 mètres a appris une mauvaise nouvelle le mois dernier, lors des Championnats mondiaux d’athlétisme, quand Andre De Grasse a dû déclarer forfait en raison d’une blessure. Ses coéquipiers ont finalement complété l’épreuve au sixième rang.

Pendant cette année plus tranquille en athlétisme, car il n’y a pas de Jeux olympiques et de Mondiaux, les coureurs les plus rapides du Canada vont prendre une pause et ralentir le rythme.

De Grasse et ses coéquipiers du relais passeront une partie des prochaines semaines à être les hôtes d’une série de marches de six minutes partout au Canada afin de mettre en lumière la fibrose pulmonaire idiopathique, une maladie pulmonaire rare et mortelle.

De Grasse, Akeem Haynes, Aaron Brown et Brendon Rodney ont rencontré les médias à Toronto, mercredi, pour parler de leur implication à cette cause.

Âgé de 23 ans, De Grasse avait l’intention de battre Usain Bolt lors de la dernière course en carrière de la vedette jamaïcaine, mais il s’est blessé à un muscle ischio-jambier quelques jours avant les Mondiaux , qui se déroulaient à Londres.

De Grasse vient tout juste d’obtenir le feu vert pour recommencer son entraînement à plein régime et il a salué la nouvelle en enregistrant une vidéo de lui en train de jouer au soccer, qu’il a partagée sur son compte Instagram.

«Tout va très bien, a-t-il indiqué. J’ai passé un examen d’imagerie par résonance magnétique et tout était parfait. J’ai voulu en profiter pour faire d’autres activités et ne pas penser à la piste.»

La saison d’athlétisme sera plus tranquille, mis à part les Jeux du Commonwealth, qui auront lieu en avril prochain. La ville de Toronto accueillera quant à elle les Championnats d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes d’athlétisme, au courant de l’été 2018.

«Nous voulons simplement essayer d’avoir du plaisir, a mentionné Rodney. L’année prochaine sera moins chargée alors chaque fois que nous pouvons revenir à la maison ou courir au Canada, nous le faisons et nous voulons donner un bon spectacle. Nous retrouverons notre sérieux pas la suite.»

Le retrait de De Grasse à Londres n’était que le début d’une série de malchances pour le Canada, qui a vu le champion olympique de saut en hauteur Derek Drouin déclarer forfait en raison d’une blessure. Par la suite, plusieurs athlètes, dont le médaillé d’argent aux Mondiaux en décathlon Damian Warner, ont été victimes d’un virus.

De Grasse était considéré comme un des favoris pour les distances de 100 et de 200 mètres. En ce qui a trait à l’équipe masculine au relais 4 x 100 mètres, qui a remporté la médaille de bronze aux Jeux de Rio, elle aurait pu se battre pour une place sur le podium avant le retrait de De Grasse. Finalement, Brown, qui avait le potentiel pour rafler une médaille au 200 mètres, a été disqualifié parce qu’il a mis le pied dans un autre couloir.

«Je ne voulais même pas regarder la finale du 200 mètres, a avoué Brown. Mais tu ne peux pas t’en faire trop longtemps. Il y aura d’autres occasions.»

Malgré les malchances, Brown a déclaré que la victoire surprise du Turc Ramil Guliyev au 200 mètres vaut beaucoup pour le groupe canadien de jeunes et talentueux coureurs.

«Évidemment, plusieurs coureurs de renom n’ont pas participé au 200 mètres, mais ceux qui étaient là, ce sont eux contre qui nous allons nous mesurer, a ajouté Brown. Nous pourrons montrer notre savoir-faire lors des prochaines années.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!