BROSSARD, Qc — Martin Reway s’est entraîné avec Max Pacioretty, Jonathan Drouin, Shea Weber et compagnie au sein du premier groupe à sauter sur la glace au Complexe sportif Bell de Brossard, vendredi matin. Mais il ne fallait pas conclure qu’il sera en uniforme, samedi soir, contre les Sénateurs d’Ottawa car le temps n’est pas encore venu.

Interrogé sur les intentions de l’équipe avec le Tchèque de 22 ans, qui se remet encore d’un grave virus qui a mené à des problèmes de nature cardiaque, Claude Julien a brossé un tableau très clair de la situation.

«C’est un joueur qui a été malade l’an dernier, qui n’a pas joué pendant un an et on le voit encore pendant les entraînements. Pour son bien, pour le bien de tout le monde, on doit lui donner le temps de retrouver sa condition physique. Et quand elle n’est pas à point, ça peut être dangereux de l’insérer dans un match, a d’abord expliqué l’entraîneur-chef du Tricolore.

«Ça ne veut pas dire qu’il ne l’aura pas retrouvé d’ici une semaine, mais pour l’instant, on évalue sa situation au jour le jour, a ajouté Julien. Quand un joueur a manqué un an de hockey et qu’il a seulement commencé à s’entraîner il y a quatre ou cinq semaines, ce n’est pas beaucoup pour un gars qui a été malade pendant presque huit mois. Nous sommes très prudents avec lui et nous ne voulons pas aller trop rapidement parce que ça va lui faire plus de tort. Ça va lui nuire plus que ça va l’aider.»

Reway est conscient qu’il a encore du rattrapage à faire, et il se doutait que le processus serait fastidieux.

«J’ai hâte de jouer, mais l’équipe ne veut pas m’envoyer sur la glace et réaliser que je ne suis pas prêt. Nous sommes patients et je travaille fort lors des entraînements sur la patinoire et hors-glace. C’est un long processus. J’ai vu de l’amélioration depuis mon premier match lors du tournoi des recrues à Toronto (les 8 et 9 septembre). Je sais que je ne suis pas encore à 100 pour cent, mais je me sens un peu mieux chaque jour, j’en fais un peu plus chaque jour et je veux sauter sur la glace aussitôt que possible.»

Dans un autre ordre d’idées, Julien a indiqué que l’attaquant Andrew Shaw (cou) et le défenseur David Schlemko (main) se portaient mieux, et que Schlemko devrait être envoyé dans la mêlée avant la fin du calendrier préparatoire.

Julien a aussi fait savoir qu’Al Montoya devrait jouer pendant tout le match, samedi, contre les Sénateurs.

Redmond au ballottage

Plus tôt vendredi, le Canadien a soumis le nom du défenseur Zach Redmond au ballottage.

Redmond, âgé de 29 ans, a pris part à un premier match préparatoire jeudi contre les Devils du New Jersey et a connu une soirée laborieuse.

Embauché à titre de joueur autonome le 1er juillet 2016, Redmond a participé à 16 rencontres avec le Tricolore la saison dernière et a obtenu cinq mentions d’aide.

Il a ajouté quatre buts et 14 mentions d’aide avec les IceCaps de Saint-Jean, à Terre-Neuve.

Le Canadien a aussi retranché l’attaquant Markus Eisenschmid et le gardien Michael McNiven, qui se rapporteront au camp du Rocket de Laval, qui va commencer lundi.

Avec ces décisions de l’état-major de l’équipe, le Tricolore compte maintenant 43 joueurs au camp, soit 25 attaquants, 14 défenseurs et quatre gardiens.

Par ailleurs, l’équipe a annoncé en fin de journée que l’attaquant Jeremiah Addison a subi une intervention chirurgicale à une épaule et qu’il devrait être absent pour six mois. Le défenseur Josh Brook a quant à lui été opéré à un poignet et sera absent trois mois.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!