MONTRÉAL — Le «Rouleau compresseur jamaïcain» Shakeel Phinn a fait honneur à son surnom face au Mexicain Mario Aguilar en demi-finale du gala de la série Chrono Aviation de Groupe Yvon Michel, présenté au Casino de Montréal.

Phinn (16-1, 11 K.-O.) a martelé Aguilar (17-3, 15 K.-O.) pendant quatre rounds avant que celui qui détient le titre de champion de la Côte du Pacifique du Mexique n’abdique avant le cinquième round.

Le boxeur de Brossard a d’abord atteint Aguilar de solides crochets de gauche, au corps et à la tête en fin de premier assaut. Phinn a répété le manège en fin de deuxième, passant un uppercut du gauche au corps d’Aguilar avant de placer une solide droite au menton de ce dernier.

Phinn a poursuivi sur sa lancée au troisième, et c’est le visage d’Aguilar qui a cette fois payé le prix. Après avoir coupé son adversaire au-dessous de l’oeil gauche, Phinn a conclu le round avec une combinaison de trois crochets des deux mains qui ont tous touché la cible.

Aguilar a connu un soubresaut au début du quatrième, plaçant ses meilleurs coups du combat, qui n’ont toutefois pas semblé ébranler Phinn. Celui-ci a repris le dessus et le Mexicain a été forcé d’accrocher, ce qu’il a d’ailleurs fait pour le reste du round, avant de décider de ne pas revenir pour le cinquième.

Dario Bredicean (15-0, 4 K.-O.) en a eu plein les mains face au Français Saidou Sall (10-6-2, 4 K.-O.). Le super moyen, protégé de Lucian Bute et entraîné par les frères Howard et Otis Grant, a fait face à un adversaire à la défense hermétique, mais dont les trop rares incursions offensives lui auront coûté le combat. Une chute au tapis, à la toute dernière seconde du combat, aura confirmé la victoire par décision unanime de Bredicean, 80-71, 80-71, 79-72.

Dans un combat au cours duquel les deux pugilistes ont surtout démontré qu’ils savaient accrocher, Michaël Gadbois (16-1-3, 4 K.-O.) a été le boxeur le plus actif et le plus précis, défaisant Abraham Gomez (28-15-1, 13 K.-O.) par décision unanime: 60-54, 60-54 et 59-55. Sept des 15 défaites du super léger mexicain ont été subies au Canada.

Gadbois a connu ses meilleurs moments aux troisième et quatrième rounds, alors qu’il a lancé plusieurs attaques incisives. Il a atteint Gomez de quelques crochets en combinaison, mais ce dernier a tenu bon jusqu’à la toute fin.

En lever de rideau, le super léger montréalais Mazlum Akdeniz (1-0, 0 K.-O.) a réussi ses débuts professionnels en signant une victoire par décision unanime face au Mexicain Ricardo Burgos (1-7-1, 0 K.-O.). Deux des trois juges ont remis des cartes de 40-35, tandis que l’autre a jugé le combat 40-34. En plus d’une chute au tapis au 1er round, Burgos a été à ce point dominé au troisième que l’arbitre aurait pu mettre fin au combat à ce moment.

S’il a été moins incisif qu’Akdeniz, le Longueuillois Terry Osias (1-0, 0 K.-O.) a également réussi sa rentrée professionnelle. Le mi-lourd, protégé de Rénald Boisvert, a signé une victoire par décision unanime face à l’Ontarien Marco Parente (0-2-1). Les trois juges ont donné des pointages de 40-36.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!