NEW YORK — Joe Mauer se rappelle bien des revers en octobre contre les Yankees. Une bonne partie des supporters des Twins aussi, probablement.

Dans le reste du vestiaire, ça risque d’être de l’histoire ancienne, par contre.

De retour en matches d’après-saison pour la première fois en sept ans, Mauer et les Twins, la p’tite équipe qui surprend, seront confrontés aux Yankees à New York dans le match éliminatoire de l’Américaine, mardi soir. L’enjeu est d’affronter les Indians de Cleveland au premier tour, à compter de jeudi.

Les Yankees ont écarté les Twins au premier tour quatre fois entre 2003 et 2010, mettant fin aux visées d’une bande développée ‘maison’, en grande partie.

«Plus tôt on m’a demandé si j’ai vraiment l’impression que ça fait sept ans, a dit Mauer, 34 ans. Et j’ai dit, ‘oh oui, et encore plus’.»

Parmi les Twins de 2017, seul Mauer était là à cette époque. Le Minnesota compte sur une nouvelle vague de jeunes vedettes, comme Miguel Sano et Byron Buxton. Fait impressionnant, ils en sont à ce point-ci après une saison de 103 défaites l’an dernier.

«Je suis super content que ces jeunes-là vont vivre ça (l’atmosphère des séries), a dit Mauer. Ça va être une première fois pour plusieurs gars. C’est super. J’ai trouvé ça vraiment plaisant de les voir grandir cette année.»

Les Yankees comptent aussi sur un vent de jeunesse, avec en tête de liste Aaron Judge mais aussi Gary Sanchez et Luis Severino, le partant mardi.

«Les visages ont tellement changé», résume le gérant Joe Girardi. En poste depuis 2008, il était là quand New York a éliminé les Twins en 2009 et en 2010.

Judge a établi une marque pour les recrues avec 52 circuits. Le museler sera l’une des tâches principales du partant des Twins, Ervin Santana.

«Il faut faire bien attention avec lui, a dit Santana. Il ne faut pas lui donner de quoi se mettre sous la dent.»

On ne sait pas encore si Sano pourra être dans la formation partante. Incommodé au tibia gauche, il a raté 38 matches avant de faire un retour au jeu vendredi. Mais dimanche, la douleur l’a rattrapé et on a dû le remplacer par un frappeur désigné. Le gérant Paul Molitor estime qu’il sera à tout le moins un réserviste.

Severino a excellé avec une fiche de 14-6 et une moyenne de 2,98. Il a une rapide de tout premier plan, avec une solide glissante et un changement de vitesse amélioré. L’un de ses faux pas est survenu il y a deux semaines, contre les Twins. Une sortie de trois manches où il a permis trois points, cinq coups sûrs et un but sur balles.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!