THOUSAND OAKS, Calif. — Les Rams en sont seulement à quatre matches sous la gouverne de Sean McVay, mais ils ont rarement eu aussi fière allure depuis 2003, la dernière saison où ils ont montré une fiche gagnante. McVay était encore à l’école secondaire.

Les Rams (3-1) sont au sommet dans l’Ouest de la Nationale, forts d’une victoire de 35-30 au stade des Cowboys. C’était leur meilleur match depuis qu’ils se sont réinstallés à Los Angeles, l’an dernier.

Ils dominent la NFL avec 142 points, eux qui ont affiché la pire attaque en 2015 et en 2016.

«Les gars ont fait tout ce que nous avons demandé, a dit McVay. Nous avons beaucoup de bons joueurs, guidés par d’excellents entraîneurs. Je suis privilégié de faire partie de tout ça.»

Oui, les Rams avaient le même dossier au même point l’an dernier, avant de perdre 11 fois en 12 matches. Mais ils ressentent quelque chose de solide en 2017 – notamment le fait qu’ils ont plus que doublé les 63 points de l’an dernier, à la même étape.

«J’ai le sentiment que nous sommes sur la bonne longueur d’ondes, a dit Tavon Austin, qui a porté le ballon six fois pour 48 verges, face aux Cowboys.

«Sean avait un bon plan de match, a dit Austin. Nous avons souffert le martyre à l’entraînement. Il nous fait travailler jusqu’à temps que l’on comprenne. Si vous connaissez Sean, vous savez qu’il demande la perfection. Ça me plait beaucoup.»

Le quart Jared Goff, dont la fiche comme partant a été 0-7, l’an dernier, a complété sept passes de touché et commis une seule interception.

Todd Gurley a récolté sept touchés, déjà un de plus que pendant toute la saison dernière. Demi offensif, il est aussi le meilleur receveur des siens avec 20 attrapés, 234 verges et trois touchés.

Acquis comme joueur autonome, le bloqueur Andrew Whitworth a amené stabilité et leadership. Sammy Watkins, Robert Woods et la recrue Cooper Kupp offrent aussi de belles cibles à Goff, qui totalise 1072 verges de passes.

«Les bons entraîneurs vont placer leurs joueurs dans des situations où ils vont avoir du succès, a dit McVay. Mais au bout du compte, ce sont les actions des joueurs qui font en sorte que ça fonctionne.»

Greg Zuerlein a été infaillible en 14 occasions de placements dont sept contre Dallas, un record d’équipe.

La faible efficacité des Rams près de la zone des buts dérange l’entraîneur mais vu le rendement global, ça reste un léger désagrément.

Los Angeles a réussi un seul touché en quatre présences à l’intérieur du 20 des Cowboys, et McVay en a pris le blâme.

«Vous essayez d’identifier ce qui peut être corrigé, dit McVay. Nous avons bien avancé avec le ballon mais en général, nous devons faire mieux quand nous arrivons à la porte des buts. Et je pense que ça commence avec moi.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!