MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match de samedi soir entre le Canadien de Montréal et les Rangers de New York au Madison Square Garden.

Début de match frustrant

Contrairement à la veille, quand le Canadien avait accordé trois buts lors des premières 2:51, en route vers une défaite de 6-1 face aux Capitals de Washington, le Tricolore a connu un bon début de match. Et à deux reprises, les joueurs de Claude Julien ont cru avoir ouvert la marque. Un but d’Andrew Shaw a d’abord été refusé puisqu’il avait frappé la rondelle avec son patin. Les arbitres ont ensuite annulé un but de Shea Weber à la suite d’une contestation de l’entraîneur Alain Vigneault, puisque l’attaquant du Canadien Max Pacioretty était entré en contact avec le gardien Henrik Lundqvist.

Les aléas du sport

Comme les plus pessimistes l’anticipaient, les buts refusés sont venus hanter le Canadien, alors que ce sont finalement les Rangers qui ont ouvert le pointage avec 2:35 à faire au premier vingt. Après une mise en jeu à la droite du gardien Carey Price, le défenseur des Rangers Brady Skjei s’est avancé avec la rondelle jusque dans le coin de la zone du Tricolore. Skjei a envoyé le disque vers le devant du filet et il a dévié contre le patin du défenseur Shea Weber, qui luttait avec l’attaquant Michael Grabner, avant de franchir la ligne rouge.

Le «roi» retrouve son trône

Comme Carey Price, Henrik Lundqvist avait connu une soirée de travail écourtée samedi soir, lui qui avait été chassé de son filet après avoir accordé cinq buts sur 17 lancers en première période dans une éventuelle défaite de 8-5 face aux Maple Leafs de Toronto. Si Lundqvist a semblé manquer parfois d’aplomb en première période face au Canadien, il a été beaucoup plus solide lors du deuxième vingt. Il a notamment frustré Paul Byron en échappée et Jacob De La Rose sur une belle montée. Lundqvist a toutefois réservé son plus bel arrêt pour Artturi Lehkonen, quand il a sorti rapidement sa mitaine pour capter le tir du Finlandais.

Le coup de massue

Les Rangers ont assommé le Canadien à mi-chemin en troisième période quand Mika Zibanejad a doublé l’avance des locaux à 9:13. Pavel Buchnevich a gagné sa bataille avec le défenseur Jeff Petry derrière le filet du Tricolore. Il a ensuite rejoint Zibanejad, complètement seul devant. Price regardait du mauvais côté quand l’attaquant suédois a tiré pour marquer son quatrième but de la campagne.

Des ratés à l’attaque

Si le Canadien n’a pas joué de chance en début de rencontre, il n’aura que lui-même à blâmer pour son inefficacité en fin de rencontre. Même si Carey Price a été remplacé par un attaquant supplémentaire avec 2:27 à faire, le Tricolore n’a pas vraiment menacé le filet de Henrik Lundqvist. Le gardien suédois a stoppé les quatre derniers tirs des visiteurs et il a signé un 62e blanchissage en carrière dans la LNH. Lundqvist a ainsi rejoint Turk Broda au 16e rang de tous les temps dans l’histoire de la LNH.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!