PHÉNIX — Zack Greinke a quitté les Los Angeles pour parapher un gros contrat dans le désert. Maintenant, les Diamondbacks de l’Arizona veulent que l’ancien des Dodgers prouve sa valeur.

Les Diamondbacks ont besoin d’une bonne performance de leur as lanceur, qui a gagné 17 parties cette saison, afin d’éviter d’être balayés par les Dodgers lors de cette série de sections de la Nationale.

Greinke sautera sur la butte alors que la série se transporte en Arizona, lundi soir, après que les Dodgers eurent malmené les Diamondbacks lors des deux premiers duels à Los Angeles.

Le gérant des Diamondbacks, Torey Lovullo, a dit qu’il n’aurait pas voulu voir aucun autre lanceur au monticule.

«Il n’a peur de rien et il attaque. Il connaît ses forces et ses limites, a-t-il fait savoir. Il a été notre homme toute l’année en raison de ce que je sais sur lui et je n’aurais pas voulu avoir quelqu’un d’autre au monticule.»

Les Dodgers répliqueront en confiant la balle à Yu Darvish, un lanceur qu’ils ont acquis des Rangers du Texas à la date butoir des échanges.

Darvish a effectué neuf départs avec les Dodgers, montrant un dossier de 4-3 et une moyenne de points mérités de 3,44. Le Japonais de six pieds cinq pouces a été à son mieux en fin de saison, revendiquant une fiche de 2-0 à ses trois derniers départs et n’allouant qu’un point en 19 manches et un tiers.

«Quand il est dans sa zone, il est très bon, a admis Lovullo. Quand il ne l’est pas, il est battable.»

Le deuxième départ de Darvish avec les Dodgers a eu lieu en Arizona, où il a lancé pendant sept manches, accordant deux points et cinq coups sûrs en plus de retirer 10 frappeurs sur des prises.

Darvish a changé sa façon de lancer depuis son arrivée à Los Angeles.

«Je crois que ça va m’avantager parce qu’ils ne m’ont pas vu lancer de la façon dont je le fais actuellement, a-t-il mentionné. Je lance différemment.»

Le gérant des Dodgers, Dave Roberts, sait à quel point les Diamondbacks peuvent être bons à domicile.

«C’est comme s’ils t’étouffaient, a comparé Roberts. Le momentum bascule de leur côté et ils deviennent très agressifs. Ils sont difficiles à battre.»

Les Diamondbacks ont présenté un dossier de 52-29 à domicile cette saison et Greinke a été particulièrement étincelant au Chase Field. Le droitier montre une fiche de 13-1 en 18 départs à domicile avec une moyenne de points mérités de 2,76.

Mais son dernier départ au stade des Diamondbacks, mercredi lors du match éliminatoire de la Nationale contre les Rockies du Colorado, n’était pas son meilleur. Après trois manches sans point, il a alloué quatre points et il n’a jamais fini la quatrième.

Les Dodgers ont inscrit 17 points et 24 coups sûrs dans les deux premiers affrontements de cette série.

«Ils attendent de bons lancers pour frapper et c’est la bonne façon d’aborder une présence au marbre, a affirmé Greinke. Tu attends un tir et quand tu le reçois, tu le frappes le plus fort possible. C’est simple, mais c’est plus difficile qu’on le pense.»

À la deuxième année d’un contrat de six ans d’une valeur de 206,5 millions $US, Greinke possède une fiche de 1-2 et une moyenne de points mérités de 3,65 en quatre départs contre les Dodgers cette saison.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!