WASHINGTON — Ce n’est rien de nouveau pour les Nationals de Washington: se réjouir d’un titre de la section Est de la Nationale et encaisser la déception d’une sortie expéditive dans les séries de sections.

Encore une fois, en vertu d’un revers à domicile de 9-8 contre les Cubs de Chicago, les Nationals entameront la saison morte en sachant qu’ils n’ont toujours pas remporté une série depuis leur déménagement à Washington. Comme d’habitude, il y a d’importantes questions à poser et celle qui brûle toutes les lèvres concerne le retour du gérant Dusty Baker.

«Cette décision est prise par les dirigeants, a affirmé Bryce Harper à ce propos, vendredi. Je ne veux vraiment pas commenter là-dessus.»

Harper est encore sous contrat avec les Nationals pour une autre année et il pourrait devenir joueur autonome au terme de la saison 2018, ce qui sera sans aucun doute un sujet de discussion majeur jusqu’à ce que les Nationals lui consentissent un nouveau pacte ou qu’il teste le marché des joueurs autonomes.

Mais le dossier qui devrait être réglé le plus rapidement est celui concernant l’avenir de Baker avec l’équipe à court terme. Son contrat vient à échéance à la fin de la présente saison, une deuxième en tant que gérant des Nationals et une 22e dans les Majeures.

Dès le camp d’entraînement, Baker a clairement fait savoir qu’il désirait un nouveau contrat, mais les Nationals ont refusé de négocier jusqu’à ce que la saison soit terminée.

«Nous sommes persuadés qu’il sera de retour parmi nous, a mentionné le directeur gérant Mike Rizzo avant le début de la série de sections contre les Cubs. Mais nous n’avons eu aucune discussion à ce sujet.»

Les équipes de Baker à Washington ont gagné deux titres de section, montrant un dossier de 97-65 en 2017, mais elles se sont inclinées par un point lors du cinquième et dernier match de la série à deux occasions, toutes au Nationals Park.

«Ça fait vraiment mal de perdre de cette façon», a déclaré Baker.

Il y a évidemment des choses plus pressantes à régler que son avenir avec l’organisation.

La première est de trouver une façon d’aider cette équipe si constante en saison à finalement remporter une première série dans son histoire.

«Chaque fois que tu te retrouves à la fin d’une série comme celle-ci et tu ne gagnes pas, tu as l’impression que tu as raté une occasion», a affirmé le joueur de deuxième but des Nationals Daniel Murphy.

Toutes les présences en séries des Nationals sont survenues depuis que le voltigeur Jayson Werth est arrivé à Washington en provenance des Phillies de Philadelphie. À l’époque, il avait signé un lucratif contrat de sept ans d’une valeur de 126 millions $US. Ce contrat est maintenant échu et Werth, qui est âgé de 38 ans, a probablement disputé son dernier match en carrière avec les Nationals, jeudi soir.

«De penser que c’est terminé en ce moment, c’est difficile à digérer, a laissé savoir Werth. Je suis fier de ce que j’ai accompli ici. Cette équipe a fait du chemin en sept ans. Nous avons tout donné et je sais que j’ai tout donné ici.»

Un des points positifs des Nationals est assurément le duo de partants composé de Max Scherzer et Stephen Strasburg, qui pourraient terminer dans le top-3 des votes pour le trophée Cy Young de la Nationale. Scherzer est un des lanceurs les plus dominants des Majeures et il est encore sous contrat pour quatre années supplémentaires. Dans le cas de Strasburg, les Nationals l’ont encore sous contrat pour encore six ans.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!