HAMILTON — Rene Paredes a réussi un placement de 17 verges lors du dernier jeu de la partie et les Stampeders de Calgary sont difficilement venus à bout des Tiger-Cats de Hamilton au compte de 28-25, vendredi soir.

Le botté de précision de Paredes a été préparé par une pénalité d’obstruction au joueur des Tiger-CatsCourtney Stephen. La pénalité de 62 verges a placé les Stampeders à la ligne de 10 de leurs adversaires.

Le placement de Paredes est survenu quelques instants après que le porteur de ballon des Tiger-Cats Alex Green eut inscrit un touché sur une course d’une verge avec 36 secondes à jouer au quatrième quart.

Avant le majeur de Green, le quart des Stampeders Bo Levi Mitchell avait rejoint Kamar Jorden sur 25 verges et sur un converti de deux points qui a procuré une avance de 25-18 aux visiteurs.

Mitchell a couronné une poussée de quatre jeux et 75 verges en conjuguant ses efforts avec ceux de Jorden, qui revenait au jeu.

Les Stampeders (13-1-1) ont porté à 16-0 leur fiche lorsqu’ils reviennent d’une semaine de congé et ils ont signé une 11e victoire consécutive. Les Stampeders pourront assurer leur titre de la section Ouest de la Ligue canadienne de football si les Lions de la Colombie-Britannique battent les Blue Bombers de Winnipeg, samedi soir.

Ce duel entre les Stampeders et les Tiger-Cats a été bien différent du dernier, alors que les Stampeders avaient écrasé les Tiger-Cats 60-1, le 29 juillet, au McMahon Stadium.

Les Tiger-Cats (4-11) revendiquent maintenant un dossier de 4-3 sous la tutelle de June Jones. Cette défaite a permis aux Argonauts de Toronto (7-8) de s’assurer d’une place en séries.

Si le Rouge en Noir d’Ottawa (6-9-1) défait les Roughriders de la Saskatchewan (8-6), plus tard vendredi, les Tiger-Cats seront éliminés des séries. Cette élimination signifierait que l’équipe en quatrième position dans l’Ouest deviendrait la troisième formation à accéder aux séries dans l’Est.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!