THE CANADIAN PRESS

MONTRÉAL — Voici les cinq moments marquants du match entre les Maple Leafs de Toronto et le Canadien de Montréal, samedi au Centre Bell.

Manque d’opportunisme
Le Canadien a ouvert la marque après seulement 2:19 de jeu, mais il aurait pu faire encore plus mal aux Maple Leafs, alors qu’il a connu un départ canon. Le gardien des Maple Leafs Frederik Andersen s’est distingué en sortant la mitaine face à Paul Byron après un échange parfait avec Brendan Gallagher. Le défenseur Victor Mete, qui affrontait l’équipe de son enfance, a ensuite obtenu une occasion en or quand il a été complètement oublié dans l’enclave. Mete a toutefois raté la cible.

La malchance de Price
Les Maple Leafs ont tranquillement pris confiance et ils ont éventuellement pris le contrôle du match grâce à deux buts dans un intervalle de 44 secondes. Même si Jonathan Drouin a remporté une mise en jeu à la droite de Carey Price, Artturi Lehkonen n’a pu maîtriser le disque et James van Riemsdyk a décoché un tir peu franc qui a surpris Price. Quelques instants plus tard, Price a semblé perdre l’équilibre pendant qu’Auston Matthews effectuait une montée d’un bout à l’autre de la glace. Price cherchait encore ses repères quand le redoutable franc tireur a dégainé.

Un premier en avantage numérique
Le Canadien a nivelé le pointage avant la fin du premier vingt en marquant enfin un premier but en avantage numérique cette saison… à sa 15e occasion. Après une entrée de zone un peu ratée de Charles Hudon, Alex Galchenyuk s’est retrouvé en situation de deux contre un en compagnie de Paul Byron. Galchenyuk a choisi de tirer et il a battu Frederik Andersen du côté du bloqueur.

Un pouce vers le bas, un pouce vers le haut
Deux consultations vidéos ont été nécessaires lors du deuxième vingt. Si la première, avec 8:46 à faire, n’a pas été favorable aux Maple Leafs puisque Auston Matthews avait marqué en frappant la rondelle plus haut que la barre horizontale. Les arbitres sont retournés à la reprise 1:26 plus tard, cette fois pour apprendre que la rondelle avait bien franchi la ligne des buts à la suite d’une mêlée autour de Carey Price et Patrick Marleau a été crédité de son troisième but de la saison. La bonne nouvelle pour le Tricolore, c’est que Jonathan Drouin avait touché la cible entre-temps. Le pointage était donc de 3-3 après 40 minutes de jeu.

Une chance ratée, une autre réussie
Les Maple Leafs ont amorcé la prolongation avec un bon contrôle de la rondelle, mais le premier tir de cette période supplémentaire est venu de la lame du bâton de Paul Byron. Lors d’une montée en deux contre deux, Byron a décoché un faible tir du revers qui a été repoussé par le gardien Frederik Andersen. Les hommes de Mike Babcock n’ont pas mis de temps à déguerpir avec le disque et William Nylander a effectué une passe vers Auston Matthews, qui a su décocher un tir rapide même si la rondelle était légèrement bondissante. Matthews a inscrit son deuxième filet de la rencontre grâce à un lancer précis par-dessus le bloqueur de Carey Price.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!