MINNEAPOLIS — Le quart étoile des Packers de Green Bay Aaron Rodgers pourrait rater le reste de la saison en raison d’une fracture à la clavicule.

Rodgers a quitté la rencontre face aux Vikings du Minnesota au premier quart dimanche, et les Packers ont annoncé à la mi-temps — après avoir dévoilé le diagnostic — que sa saison pourrait être terminée.

C’est une perte énorme pour une équipe qui pouvait prétendre au trophée Vince Lombardi, principalement en raison du bras droit de Rodgers.

Même si de nombreux joueurs clés dans la tertiaire sont blessés, les Packers ont commencé la journée de dimanche contre leurs rivaux de la section Nord de l’Association nationale avec une fiche de 4-1.

Le secondeur des Vikings Anthony Barr a rabattu Rodgers au sol après qu’il eut effectué une passe dans le flanc, au premier quart.

L’impact n’a pas paru particulièrement violent, puisque Rodgers a bien encaissé le plaqué. Mais il s’est rapidement tordu de douleur une fois au sol. Pendant que les thérapeutes se dirigeaient vers lui, l’entraîneur-chef des Packers Mike McCarthy a demandé qu’une pénalité pour avoir rudoyé le quart soit décernée. En vain.

Tandis que Rodgers se dirigeait lentement vers les lignes de côté, il a apostrophé Barr et s’est engouffré dans une tente pour y subir des examens.

Il a éventuellement été escorté vers le vestiaire à bord d’une voiturette, et il y est demeuré pendant la majeure partie de la première demie. Les Packers ont ensuite annoncé qu’il ne serait pas de retour dans la rencontre.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!