BALTIMORE — Connor Barth a réalisé un botté de placement de 49 verges alors qu’il ne restait que 2:08 à la prolongation et les Bears de Chicago ont battu les Ravens de Baltimore 27-24, dimanche.

Jordan Howard a brillé dans la victoire des siens, accumulant 167 verges de gains par la course.

Les Bears (2-4) ont dilapidé leur avance de 14 points au deuxième quart avant de surmonter leur déficit en prolongation, menés par Howard qui a effectué une course de 53 verges qui a permis aux Bears de se retrouver à la ligne de 40 des Ravens. Après que la recrue Mitchell Trubisky eut complété une passe de 18 verges à Kendall Wright, Barth a livré le botté victorieux.

À son premier départ à l’étranger, Trubisky a dirigé un plan de match très conservateur et basé sur le jeu au sol. Le choix de première ronde au repêchage a complété huit de ses 16 passes pour 113 verges de gains et une passe de touché.

Howard a réussi 36 portées et les Bears ont gagné 231 verges en 54 tentatives.

Les Ravens (3-3) tiraient de l’arrière 17-3 au troisième quart et 24-16 quelques instants avant la fin du temps réglementaire avant d’user de deux longs retours de botté pour réduire l’écart.

Bobby Rainey a réalisé un botté d’envoi de 96 verges pour amorcer la remontée et Michael Campanaro a retourné un botté de dégagement sur une distance de 77 verges pour un majeur alors qu’il ne restait que 1 :37 à la rencontre. Les Ravens ont réussi leur transformation de deux points, forçant une période de prolongation.

Les Ravens n’ont pas été les seuls à capitaliser sur de bons jeux. Les Bears ont eu recours aux passes de Tarik Cohen et Zach Miller pour prendre les devants en première demie et Adrian Amos a retourné une interception de 90 verges pour un touché, donnant les devants 24-13 aux siens alors qu’il ne restait que 5 :08 à jouer.

Les Ravens étaient en position de briser l’égalité lorsqu’Amos a été victime de sa première interception en carrière, une passe qui a rebondi du torse du receveur Chris Moore, qui était couvert assidûment par Kyle Fuller.

Les Bears ont provoqué trois revirements et ont frustré le quart Joe Flacco tout l’après-midi. Devant se débrouiller sans les receveurs Jeremy Maclin (inactif) et Breshad Perriman (commotion cérébrale), Flacco a réussi 24 de ses 41 passes pour 180 verges de gains et deux interceptions.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!