Paul Chiasson / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Le projet d’expansion visant à faire passer le nombre d’équipes de 30 à 32 au Baseball majeur semble prendre de plus en plus forme. Et inévitablement, cela relance les spéculations quant aux chances de Montréal d’accueillir de nouveau une équipe.

Le réputé chroniqueur Tracy Ringolsby soutient sur le site web du magazine Baseball America que le consensus qui se dégage dans les milieux du Baseball majeur, c’est qu’une expansion est pour bientôt. Et Montréal et Portland, en Oregon, font figure de favorites.

Cette initiative nécessitera toutefois une importante réorganisation et des ajustements au calendrier, ce qui permettrait de répondre à certaines préoccupations de l’Association des joueurs quant au voyagement et aux jours de congé.

Une des propositions avancées serait de regrouper les équipes géographiquement en quatre sections de huit clubs, ce qui aurait l’avantage de réduire le temps de voyagement, particulièrement pour les équipes des côtes Est et Ouest. Cette option permettrait aussi de créer des rivalités naturelles.

Dans l’article, Ringolsby propose notamment une section Nord formée des nouveaux Expos, des Blue Jays de Toronto, des Red Sox de Boston, des deux formations new-yorkaises, des Indians de Cleveland, des Tigers de Detroit et des Twins du Minnesota.

Au fil d’une saison réduite à 156 rencontres, une équipe disputerait 12 matchs — six à domicile et six à l’étranger — contre chacune de ses rivales de section et trois contre chaque club évoluant dans les autres sections. Une journée de congé obligatoire serait également au programme chaque semaine.

Conditions parfaites requises

L’homme d’affaires québécois Mitch Garber, qui figure parmi le groupe de gens d’affaires montréalais désireux de ramener le baseball à Montréal, n’a pas voulu commenter ces derniers développements.

«Ça prend des conditions parfaites et, présentement, il n’y a rien de plus à dire sur le sujet, a déclaré Garber, mardi midi, lors d’une mêlée de presse après son allocution devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Ce n’est pas moi qui gère le dossier, ce sont MM. Coderre et Bronfman. Moi, je reste en arrière jusqu’à ce que nous ayons quelque chose à annoncer. Je ne peux pas faire plus de commentaires sur le sujet.»

Le maire Denis Coderre s’est pour sa part réjoui de voir que Montréal continue d’alimenter les discussions au sujet d’une éventuelle expansion.

«De voir que Montréal et Portland font partie des plans, je pense que ça envoie un message très fort. Ça ne sert à rien de spéculer, mais ce qui me réjouit c’est que, encore une fois, Montréal fait ses devoirs et qu’on est pris au sérieux quant au retour des Expos», a précisé M. Coderre à La Presse.

Le commissaire du baseball, Rob Manfred, a répété le mois dernier que Montréal et Portland figurent parmi les villes potentielles dans l’éventualité d’une expansion. Mais il avait également ajouté qu’il était prioritaire de régler le dossier des stades à Oakland et Tampa Bay avant de passer à l’étape d’un élargissement des cadres.

Si les Athletics ont trouvé un site, près d’Oakland, pour bâtir leur nouveau stade financé par le secteur privé, l’avenir des Rays à Tampa est toujours incertain.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!