Anthony Anex Anthony Anex / The Associated Press

GENÈVE, Suisse — Le gouvernement fédéral suisse a indiqué mercredi qu’il est disposé à verser environ 1,02 milliard $US pour que la ville de Sion accueille les Jeux olympiques d’hiver de 2026.

Le Conseil fédéral suisse a voté en faveur du dépôt de la candidature, qui pourrait toujours être freinée par l’opposition populaire.

Le conseiller fédéral Guy Parmelin, qui dirige le Département des sports, a dit que la candidature serait retirée si le ‘non’ l’emporte en référendum.

La proposition de la Suisse survient trois jours après que les électeurs autrichiens eurent refusé qu’Innsbruck dépose sa candidature pour l’organisation des JO de 2026.

Parmelin a mentionné dans le cadre d’une conférence de presse portant sur la décision du Conseil fédéral que les motifs du refus d’Innsbruck sont difficiles à cerner.

Sion est la meilleure option encore disponible pour la Suisse pour l’organisation des JO de 2026 puisque les électeurs du canton des Grisons ont rejeté pour la deuxième fois la proposition d’une candidature conjointe de Saint-Moritz et Davos.

«Cette décision nous permet de travailler afin d’étoffer cette candidature et de convaincre la population locale», a expliqué le président du Comité olympique suisse Juerg Stahl par voie de comuniqué accueillant favorablement la décision du Conseil fédéral.

Le projet ‘Sion 2026’ pourrait être soumis aux électeurs suisses dans un référendum qui se déroulerait dans plus d’un canton suisse.

Le plan pour ‘Sion 2026’, concentré essentiellement dans le canton du Valais, prévoit des épreuves dans le secteur de Vaud — où se trouve le quartier général du Comité international olympique (CIO), à Lausanne — et d’autres régions germanophones.

Le Conseil fédéral prévoit verser 842 millions $ au budget d’organisation des JO de 2026. Parmi les autres coûts possibles se trouvent des frais de dépôt de la candidature et de rénovation des édifices existants, notamment.

Le Comité olympique suisse a évoqué mercredi la possibilité que les coûts d’organisation soient de plus de 2,04 milliards $, mais qu’ils soient épongés par des revenus anticipés de 1,17 milliard $, incluant une contribution du CIO et les revenus tirés de la vente des billets.

Le CIO doit choisir la ville hôte des Jeux de 2026 en 2019.

La Suisse a accueilli les Jeux d’hiver pour la dernière fois à Saint-Moritz en 1948.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!