RIO DE JANEIRO — Carlos Nuzman, le président du comité organisateur des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, a été formellement accusé par les procureurs brésiliens de corruption, de blanchiment d’argent, d’évasion fiscale et de gangstérisme.

Les procureurs brésiliens ont confirmé ces informations mercredi.

Nuzman, qui est âgé de 75 ans, a été arrêté il y a deux semaines et est présentement détenu en prison. Les procureurs ont également déposé des accusations de corruption contre l’adjoint de Nuzman, Leonardo Gryner.

Les autorités françaises et brésiliennes ont indiqué que Nuzman avait facilité un versement de 2 millions $ à Papa Massata Diack afin d’obtenir des votes pour l’octroi des Jeux de 2016.

Lors du scrutin tenu en 2009, son père, le Sénégalais Lamine Diack, était un membre influent du Comité international olympique auprès de la plupart des pays membres d’Afrique.

Nuzman a démissionné la semaine dernière de son poste de président du Comité olympique brésilien. Il a toujours nié avoir enfreint la loi.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!