OAKLAND, Calif. — Quand Derek Carr s’est présenté au camp des Raiders d’Oakland, il a rapidement tenté de diminuer les attentes placées en eux, allant jusqu’à dire que le club ne devait même pas être considéré comme le favori dans l’Ouest de l’Américaine, puisqu’il n’avait pas battu les Chiefs de Kansas City au cours des deux dernières années.

À la veille de leur premier affrontement de la saison contre les Chiefs (5-1), à domicile, jeudi, Carr et les Raiders (2-4) cherchent à tout prix une victoire après avoir subi quatre revers consécutifs pour la première fois en trois ans.

«Vous voulez battre l’une des meilleures équipes de la ligue, a dit Carr. Nous les accueillons chez nous alors qu’ils viennent de jouer dimanche. Ce sera un gros défi. Nous avons le dos au mur. Mais je peux vous dire une chose: nous allons nous battre jeudi soir.»

Depuis un mois, rien ne va plus chez les Raiders, qui n’ont pas été capables de marquer plus de 17 points ou d’accumuler plus de 300 verges au cours de cette série d’insuccès. Alors que plusieurs s’attendaient à les voir au Super Bowl, les Raiders sont maintenant bons derniers.

Persone n’a mieux joué que les Chiefs au cours des cinq premiers matchs de la saison, alors que le quart Alex Smith a mené une attaque dynamique, qui a profité de l’émergence de la recrue Kareem Hunt dans le champ arrière. Cette belle séquence a pris fin la semaine dernière, quand les Chiefs ont été limités à six verges en 16 jeux en première demie dans un revers de 19-13 aux mains des Steelers de Pittsburgh. Avec une semaine courte et un long déplacement, les Chiefs n’ont pas eu beaucoup de temps pour ressasser cette défaite.

«Vous n’avez pas le temps d’y penser, pour être honnête, a dinqué Smith. On doit tout simplement l’oublier. C’est une semaine si courte quand vous ajoutez à cela le déplacement. Vous n’avez même pas le temps de revoir ce qui s’est passé. Le prochain match est tout simplement trop important.»

Les Raiders ont ajouté un élément clé au poste de secondeur cette semaine quand ils ont embauché NaVorro Bowman, qui a été libéré par les 49ers de San Francisco. Bowman est peut-être moins rapide à 29 ans et après avoir subi plusieurs blessures, mais son ajout se veut une amélioration pour les Raiders. Il a tenté d’assimiler le plus possible le livre de jeux et pourrait être disponible pour la rencontre face aux Chiefs.

«Je n’ai que 29 ans et il me reste encore beaucoup à donner», a–t-il affirmé.

Les Raiders auront besoin de toute l’aide dont ils peuvent bénéficier face aux Chiefs, qui protègent le ballon comme personne. Depuis que Hunt a perdu un échappé sur le premier jeu de la saison, les Chiefs ont effectué 363 jeux sans donner le ballon à l’adversaire. Les Raiders ont quant à eux bien du mal à créer des revirements. Ils sont devenus la troisième équipe de l’histoire du circuit seulement à ne pas réussir d’interception à leurs six premiers matchs.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!