ANAHEIM, Calif. — Derek Grant a marqué deux buts, Antoine Vermette et Chris Wagner ont récolté un but et une aide et les Ducks d’Anaheim ont défait le Canadien de Montréal 6-2, vendredi soir.

Grant a donné les devants rapidement aux Ducks en première période et a frappé de nouveau en troisième période, afin de clouer le cercueil du Bleu-Blanc-Rouge. Dennis Rasmussen, Brandon Montour et Chris Wagner ont également fait vibrer les cordages du côté de la formation californienne.

John Gibson a repoussé 49 des 51 tirs dirigés vers lui, dont 30 sont survenus au deuxième engagement. Son vis-à-vis Carey Price a pour sa part accordé six buts en 45 tirs.

Paul Byron et Brendan Gallagher, en avantage numérique, ont redonné de l’espoir au Tricolore en deuxième période et ont été les seuls joueurs du Canadien à s’inscrire au pointage.

Le Canadien repart bredouille

Le Canadien tentait de conclure son séjour dans l’Ouest américain sur une note plus positive et de récolter une deuxième victoire cette saison en s’amenant au Honda Center, vendredi.

Cependant, les Ducks n’ont pas perdu de temps pour prendre les devants dans la rencontre.

Avec moins de deux minutes de disputées, Rasmussen a redirigé le tir de la ligne bleue Jaycob Megna, après avoir remporté la mise au jeu en territoire offensif.

Trois minutes plus tard, ce fut au tour de Grant de trouver le fond du filet, doublant l’avance des siens. Posté dans l’enclave, Grant a récupéré le retour de lancer de François Beauchemin aux dépens de Jeff Petry et a décoché un tir dans une cage laissée béante par Price.

Le tricolore a obtenu quelques chances de réduire l’écart, mais n’a pas été en mesure de capitaliser.

Étonné par la trajectoire du tir de Vermette, Price a à nouveau été battu avec 6:18 à faire. À son 989e match dans la LNH, Vermette a profité d’un revirement de Karl Alzner devant le filet des siens pour surprendre le gardien du Canadien avec un tir frappé. La rondelle a ricoché sur Alzner avant de pénétrer dans le filet du tricolore.

La formation montréalaise a toutefois redoublé d’ardeur dès les premières minutes du deuxième engagement.

Les efforts répétés ont finalement permis à Byron de marquer un premier but pour le Canadien. Après 2:47 de jeu en deuxième période, Byron a récupéré le retour d’Alzner qui avait raté la cible derrière le but pour déjouer John Gibson à sa droite d’un tir rapide au sol.

Le Bleu-Blanc-Rouge a tenu son adversaire en haleine, ne concédant que 10 tirs au but durant cette période. En revanche, le Tricolore a bombardé Gibson avec pas moins de 30 tirs.

Avant de retraiter au vestiaire pour le deuxième entracte, Gallagher a bénéficié de l’avantage d’un homme pour réduire l’écart 3-2. Suite à un tir de Victor Mete, Gallagher a battu Gibson de vitesse en frappant la rondelle sous sa mitaine.

De retour en troisième période avec une avance d’un seul but, les Ducks ont enfilé pas un mais bien trois buts pour clouer le cercueil du Canadien.

Montour a amorcé la séquence en déjouant Price grâce à un tir sur réception. Grant a enfilé son deuxième but de la rencontre 14 secondes plus tard, venant assombrir les chances du Tricolore. Chris Wagner a clos le festival offensif avec un tir des poignets à la droite de Price, portant la marque à 6-2. Visiblement frustré le portier du Tricolore a même fracassé son bâton sur l’un de ses poteaux.

Privés des services de Ryan Getzlaf, Patrick Eaves et Ryan Kesler, les Ducks ont perdu un élément clé en défense. Le défenseur Cam Fowler a dû quitter la rencontre après être tombé alors qu’il longeait la bande, suite à un contact avec Phillip Danault.

Blessé au haut du corps après avoir subi une mise en échec de la part de Corey Perry en première période, Ales Hemsky n’a pas été en mesure de revenir dans le match.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!