AP

ANAHEIM, Calif. — Voici cinq moments marquants du match disputé vendredi au Honda Center entre le Canadien de Montréal et les Ducks d’Anaheim.

Le Canadien se met rapidement dans le pétrin
En quête d’un deuxième gain cette saison, le Canadien s’amenait au Honda Center en tentant de profiter des absents de marque chez les Ducks pour retrouver le chemin de la victoire. Cependant, les hommes de Claude Julien ont vu leur tâche se compliquer. Avec moins de deux minutes de disputées, la formation californienne en a profité pour ouvrir la marque avec un tir redirigé de Dennis Rasmussen. Une pénalité coûteuse décernée à Alex Galchenyuk permet aux Ducks de doubler leur avance. Posté dans l’enclave, Derek Grant a récupéré le retour de lancer de François Beauchemin aux dépens de Jeff Petry et a décoché un tir dans une cage laissée béante par Carey Price.

Pas de chance pour Alzner
Avec un retard de deux points, le défenseur Karl Alzner a bafouillé avec le disque devant le filet du Canadien et l’a maladroitement remis aux Ducks. Les hommes de Randy Carlyle ont sauté sur l’occasion pour se donner une confortable avance de trois points. À son 989e match dans la LNH, Vermette a profité de ce revirement pour surprendre Carey Price avec un tir frappé. Pas de chance pour Alzner, en plus d’avoir donné la rondelle à l’adversaire et d’avoir tendu le troisième but sur un plateau d’argent, la rondelle a ricoché sur le numéro 22 avant de pénétrer dans le filet du Tricolore.

Byron ravive l’espoir du Canadien
La formation montréalaise a redoublé d’ardeur dès les premières minutes du deuxième engagement. Le capitaine Max Pacioretty a manqué toute une occasion de marquer, alors qu’il était seul devant le gardien adverse. Quelques instants plus tard, Paul Byron a récupéré le retour d’Alzner qui avait raté la cible derrière le but pour déjouer John Gibson à sa droite d’un tir rapide au sol. Le but de «Ti-Paul» permet au Canadien de réduire l’écart 3-1 et ravive l’espoir.

Le Canadien établit un nouveau record de concession
Le Bleu-Blanc-Rouge a tenu son adversaire en haleine en deuxième période, ne concédant que 10 tirs au but. Le premier tir des Ducks est survenu à 10:19. En revanche, le tricolore a bombardé John Gibson avec pas moins de 30 tirs, ce qui constitue un nouveau record d’équipe pour le plus de tirs en une période, surpassant la marque de 27 réalisée à trois reprises précédemment.

Chris Wagner cloue le cercueil du Tricolore
De retour en troisième période avec une avance d’un seul but, les Ducks ont enfilé pas un mais bien trois buts pour clouer le cercueil du tricolore. Brandon Montour a amorcé la séquence en déjouant Carey Price grâce à un tir sur réception qui a frappé la partie supérieure du filet, malgré l’angle difficile dans lequel il se trouvait. Derek Grant a enfilé son deuxième but de la rencontre 14 secondes plus tard, venant assombrir les chances du Canadien. Chris Wagner a clos le festival offensif avec un tir des poignets à la droite de Price, portant la marque à 6-2. Visiblement frustré, le portier du Tricolore a même fracassé son bâton sur l’un de ses poteaux.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!