AUSTIN, Texas — L’homme le plus rapide de la planète a effectué quelques tours de piste avec le pilote le plus rapide du monde. Et le sprinter a admis que ses jambes étaient devenues molles.

L’ex-sprinter étoile jamaïcain Usain Bolt s’est assis dans une voiture sport pour effectuer deux tours en compagnie du pilote Mercedes Lewis Hamilton, quelques heures avant le Grand Prix de Formule 1 des États-Unis.

Hamilton a effectué quelques dérapages et quelques valses avec la voiture, coupant le souffle de Bolt.

«Je ne m’attendais honnêtement pas à ça, a admis Bolt. C’était vraiment stressant. Il a retiré le système antidérapage. Je croyais que nous allions mourir.»

Hamilton a bien ri à propos de l’expérience.

«J’ai poussé la voiture à la limite. Nous sommes passés près d’être impliqués dans un accident à quelques reprises. Je ne regardais pas vraiment où j’allais. Ne faites pas ça à la maison», a mentionné Hamilton.

Bolt a été nommé le président honoraire de la course. Il a dit qu’il espérait que Hamilton puisse décrocher un quatrième championnat du monde en carrière.

Avant d’embarquer dans la voiture avec le Britannique, Bolt a dit qu’il était impressionné par la condition physique des pilotes de F1. Il a ajouté que Hamilton lui avait parlé des longues séances de jogging et d’entraînement au gymnase afin de demeurer en forme.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!