Atsushi Tomura/Getty Ivanie Blondin s'est qualifiée pour la Coupe du Monde.

CALGARY — Ivanie Blondin, Christopher Fiola et Keri Morrison ont rejoint Olivier Jean au sein de l’équipe canadienne en vue des épreuves féminine et masculine du départ en groupe qui se dérouleront aux Coupes du monde d’automne, à l’occasion de la dernière journée des Sélections des Coupes du monde d’automne de patinage de vitesse en longue piste présentées à l’Anneau olympique de Calgary dimanche.

Blondin, d’Ottawa, a remporté la deuxième épreuve féminine du départ de groupe pour ainsi terminer au premier rang du classement cumulatif devant Keri Morrison, de Burlington, en Ontario. Elles ont donc obtenu les deux places qui ont été attribuées au Canada en vue des Coupes du monde d’automne.

«La course d’aujourd’hui, contrairement à celle de la fin de semaine dernière, avait un rythme qui ressemblait davantage à celui qu’on voit en Coupe du monde, a indiqué Blondin. Les filles ont bien travaillé ensemble pour s’assurer que le rythme soit plus rapide, même tôt dans la course, ce qui a été à mon avantage, je crois.»

Du côté masculin, Fiola a remporté le départ de groupe comme il l’avait fait le samedi 14 octobre, si bien qu’il a terminé au premier rang du classement cumulatif avec 200 points, loin devant Jordan Belchos, de Markham, en Ontario (80 pts). Le Montréalais a ainsi rejoint Olivier Jean, de Lachenaie, qui était déjà qualifié à la suite de sa médaille de bronze en départ de masse obtenue aux Championnats du monde des distances individuelles, le printemps dernier. Jean n’a pas pris part aux Sélections des Coupes du monde d’automne.

«J’étais nerveux ce matin après avoir eu des difficultés dans mes autres courses de la semaine, surtout au 1000 m, mais j’ai été en mesure de disputer une course intelligente aujourd’hui, a affirmé Fiola. Je suis resté derrière pendant un certain temps, puis j’ai décidé d’aller en avant au bon moment. Quand je me suis retrouvé devant à l’approche de la ligne d’arrivée, je ne croyais pas ce qui était en train de se passer!»

Blondin, Fiola, Jean et Morrison tenteront maintenant de se qualifier personnellement pour les Jeux olympiques en terminant parmi les 16 premiers au sein du classement spécial de qualification olympique, qui sera établi à la suite des quatre Coupes du monde d’automne.

D’autre part, au 1500 m masculin, David La Rue, de Saint-Lambert, a réalisé un nouveau record junior canadien en signant un chrono de 1:45,16 pour battre l’ancienne marque de 1:45,68 établie par Ben Donnelly le 20 mars 2016.

«Je ne m’y attendais vraiment pas, a dit La Rue, qui a eu 19 ans au mois d’août. Je voulais juste faire la meilleure course que je pouvais et ç’a donné un record junior canadien. Ç’a dû prendre 10 minutes avant que je le réalise. En plus, ça me rend admissible à une place dans l’équipe canadienne pour les Coupes du monde, alors je ne pourrais être plus content.»

Vincent De Haître, de Cumberland, en Ontario, s’est adjugé la victoire avec un nouveau record personnel de 1:43,56, améliorant ainsi son ancienne marque de 1:44,27. Il a devancé dans l’ordre Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B. (1:44,16), Antoine Gélinas-Beaulieu, de Sherbrooke (1:44,32), La Rue (1:45,16), Ben Donnelly, d’Oshawa, en Ontario(1:45,60), et Tyson Langelaar, de Winnipeg (1:46,70).

Les six patineurs ont tous réussi le standard de temps qui avait été établi à 1:46,72, mais le Canada s’est vu attribuer un maximum de quatre places dans le 1500 m masculin en vue des Coupes du monde d’automne. De Haître était déjà qualifié dans cette épreuve en vertu de la quatrième place qu’il a décrochée aux Championnats du monde des distances individuelles, la saison dernière.

Blondin a aussi remporté l’épreuve du 1500 m féminin, où cinq patineuses ont réussi le standard de temps requis de 1:57,40 pour être admissible à une sélection pour les Coupes du monde d’automne. Un maximum de quatre places a été attribué au Canada.

Blondin a enregistré un temps de 1:55,48 pour ainsi terminer devant deux patineuses qui ont établi un nouveau record personnel dimanche, soit Brianne Tutt, d’Airdrie, en Alberta (1:55,62), et Isabelle Weidemann, d’Ottawa (1:56,52). Kali Christ, de Regina, en Saskatchewan, et Morrison ont suivi dans l’ordre, avec des chronos de 1:56,70 et 1:57,26, respectivement.

Puisque seulement 20 athlètes au total seront sélectionnés au sein de l’équipe canadienne des Coupes du monde d’automne, à l’exception de l’étape présentée à Calgary, il s’agissait des qualifications provisoires — à l’exception des quatre athlètes en départ en groupe. La composition finale de l’équipe sera annoncée au cours des prochaines semaines.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!