CHICAGO — Les Cubs de Chicago ont rompu les liens avec l’instructeur des lanceurs Chris Bosio et ont embauché Chili Davis pour devenir leur instructeur des frappeurs, deux transactions qui font partie d’une refonte majeure du personnel d’instructeurs du gérant Joe Maddon à la suite de leur élimination en série de championnat un an après avoir gagné la Série mondiale.

L’équipe a confirmé ces transactions jeudi, en plus d’annoncer l’embauche de Brian Butterfield comme instructeur au troisième coussin.

Les Cubs détenaient une clause d’option pour la saison 2018 au contrat de Bosio. Ils ont décidé de ne pas s’en prévaloir.

Davis a passé les six dernières campagnes comme instructeur des frappeurs pour les Athletics d’Oakland et les Red Sox de Boston, deux séjours de trois ans chacun. En 19 saisons comme joueur dans les Majeures, il a pris part à trois matchs des étoiles en plus de faire partie de trois éditions gagnantes de la Série mondiale: les Twins du Minnesota en 1991, ainsi que les Yankees de New York, en 1998 et 1999.

Il remplace John Mallee, qui a occupé le poste au cours des trois dernières campagnes.

Butterfield prend quant à lui la place qu’a occupée Gary Jones au cours des quatre dernières campagnes.

Les Cubs ont également annoncé qu’Andy Haines remplacerait Eric Hinske, adjoint à l’intructeur des frappeurs au cours des trois dernières années.

Du mouvement chez les Twins

Par ailleurs, les Twins du Minnesota ont nommé Garvin Alston instructeur des lanceurs.

L’homme de 45 ans a complété la dernière campagne à titre d’instructeur dans l’enclos des A’s, après l’avoir amorcée comme coordonnateur de la rééducation des lanceurs chez les Padres de San Diego.

Il remplace Neil Allen, qui a occupé le poste pendant trois ans avant d’être congédié. La moyenne de points mérités des Twins se chiffrait à 4,59, au 19e rang des ligues majeures.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!