Charlie Riedel Charlie Riedel / The Associated Press

HOUSTON — Alors que plusieurs cogneurs des Astros se sont laissé aller dans le champ, le Minute Maid Park a revêtu son toit rétractable, jeudi.

C’est peut-être la seule façon qu’on aura trouvée pour empêcher les balles de filer hors du terrain lors du troisième match de la Série mondiale.

Une journée après que Jose Altuve, Carlos Correa et les Astros de Houston se soient joints aux Dodgers de Los Angeles pour établir un record de huit circuits frappés dans la Série mondiale, lors du deuxième match de la série, le monde du baseball était toujours émerveillé par les canons qui ont été cognés jusqu’à présent.

Tout comme les joueurs qui les ont frappés.

«Lorsque je suis débarqué de l’avion avec (Carlos) Beltran, je lui parlais, et je lui demandais ce qui lui avait passé par la tête lorsque Altuve a frappé son circuit. Et il m’a dit :  »Nous étions fous dans l’abri »», a raconté le joueur de troisième but des Astros Alex Bregman.

«Je lui ai ensuite demandé comment c’était lorsque Correa a frappé le sien, et quand lui a marqué le sien, a-t-il ajouté, en riant. Et nous continuions d’alterner comme ça.»

Après une saison marquée par le plus grand nombre de circuits inscrits dans l’histoire des Ligues majeures, la Série mondiale n’en fait pas exception.

Un total de 11 longues balles ont été claquées lors des deux premiers duels disputés au Dodger Stadium. À ce rythme, les deux équipes pourraient fracasser le record de la série mondiale établi en 2002, lors de laquelle 21 circuits avaient été frappés et que Barry Bonds et les Giants de San Francisco s’étaient inclinés face aux Angels de Los Angeles.

Lance McCullers sera le partant lors du troisième match pour les Astros et il fera face à Yu Darvish.

Et le toit du stade sera bien fermé, comme les Astros l’aiment.

La troupe de A.J. Clinch affiche un rendement de 6-0 à domicile depuis le début des séries, et le toit n’a pas été ouvert depuis le début du mois de juin, afin de bloquer la chaleur de l’été au Texas.

De la pluie est prévue durant le séjour à Houston, mais la décision finale, à savoir si le toit doit être ouvert ou fermé, revient à la MLB. Cette décision repose sur ce que l’équipe choisit de faire normalement, durant la saison régulière.

«Nous souhaitons qu’il soit fermé. Il doit être fermé, a mentionné le releveur Chris Devenski. Je ressens l’électricité dans l’air lorsqu’il est fermé, c’est beaucoup mieux. Nous aimons jouer à notre domicile. Nous sommes tellement excités de revenir ici, avec l’ambiance. Nous nous nourrissons de cette énergie.»

Les Astros avaient beaucoup d’énergie mercredi. Marwin Gonzalez a cogné le circuit égalisateur aux dépens du stoppeur des Dodgers Kenley Jansen, en neuvième manche. Altuve et Correa ont tous les deux enchaîné avec deux circuits consécutifs en 10e manche et George Springer a mis la touche finale avec une claque de deux points en 11e manche.

«Oui, ç’a été très difficile pour nous hier soir», a admis le gérant des Dodgers Dave Roberts.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!