MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match disputé jeudi soir au Centre Bell entre les Kings de Los Angeles et le Canadien de Montréal.

Réaction rapide de Quick!

La première menace du Canadien est venue durant la deuxième minute de jeu et forcé Jonathan Quick à exécuter deux arrêts de qualité, coup sur coup, contre le trio d’Artturi Lehkonen, Jonathan Drouin et Paul Byron. Drouin a été le premier à tester le gardien des Kings à l’aide d’un tir des poignets, décoché de l’enclave. Quick a réalisé un bel arrêt de la jambière, mais laissé un retour à l’embouchure du filet sur lequel Paul Byron a sauté. Quick a de nouveau fermé la porte.

Une première supériorité numérique échoue

Après avoir marqué des buts à ses deux dernières opportunités avec l’avantage d’un homme mardi soir, le Canadien a eu l’occasion de déployer sa première supériorité numérique du match avec un peu plus de cinq minutes à jouer au premier vingt à la suite d’une pénalité mineure à Andy Andreoff, profondément en zone du Canadien. Les hommes de Claude Julien ont occupé le territoire pendant la première minute de cet avantage numérique et ont obtenu cinq tirs vers Jonathan Quick, mais peu d’entre eux ont été véritablement menaçants.

Retour aux mauvaises habitudes

Alors qu’il avait pris le contrôle du jeu, particulièrement pendant les cinq minutes précédentes, le Canadien s’est littéralement effondré en l’espace de 11 petites secondes vers la fin de la première période à la suite de deux bourdes en défensive. Adrian Kempe a profité d’un revirement de la part de Paul Byron pour marquer son sixième de la saison, et son quatrième en huit jours contre le Canadien en faisant dévier un tir du défenseur Derek Forbort derrière Carey Price, qui n’y pouvait rien. Tyler Toffoli a aussitôt doublé l’avance des visiteurs, cette fois après une mauvaise passe de Victor Mete. Posté sur le flanc droit, Toffoli a eu tout le loisir de s’approcher d’une dizaine de pieds et laissé partir un tir frappé qui a battu le gardien du Canadien à sa droite.

Quick corrige sa propre erreur

Solide jusque-là, Jonathan Quick a commis une première erreur qui est venue près de ramener le Canadien à un but des visiteurs au milieu de la période médiane. Alors qu’il était sorti du filet pour arrêter la rondelle et la remettre à l’un de ses défenseurs, Quick l’a plutôt laissée à Max Pacioretty. Le capitaine du Canadien a pris le temps de bien analyser la situation et a repéré Phillip Danault laissé complètement sans surveillance devant le filet adverse. Quick a cependant frustré le centre du Tricolore, puis Andrew Shaw qui a poussé le gardien des Kings dans son propre filet, ainsi que la rondelle. Mais les officiels n’ont pas mordu.

Kopitar ajoute à son début de saison

Anze Kopitar est l’une des principales raisons des succès des Kings depuis le début de la saison et il a montré pourquoi en deuxième période. Avec les deux formations à forces réduites, Kopitar a profité d’une sortie à deux contre un pour laisser partir un spectaculaire tir des poignets d’une vingtaine de pieds qui a battu Price dans la partie supérieure gauche. Pour Kopitar, il s’agissait d’un septième but et d’un 12e point cette saison. Kurtis MacDermid a tourné le fer dans la plaie au troisième vingt, son tir des poignets de loin étant dévié par le bâton d’Andrew Shaw. C’était un tout premier but dans la LNH pour l’Ontarien de 23 ans.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!