LAUSANNE, Suisse — Désireux de protéger les athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport, le Comité international olympique a publié un guide de 106 pages pour aider les fédérations sportives à améliorer leurs règlements et procédures.

Des athlètes, dont des gymnastes championnes olympiques, ont dévoilé leurs expériences dans la foulée de la campagne #MoiAussi (#MeToo) depuis que des allégations d’abus sexuels ont été faites contre le producteur Harvey Weinstein.

Le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré: «Nous saluons le courage des athlètes qui dénoncent les cas de harcèlement et d’abus, et nous les soutenons dans leur action.»

Le document intitulé «référentiel» a été promis l’an dernier lorsque le CIO a créé un nouveau processus de signalement des incidents pour les athlètes aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Une responsable des programmes de protection du CIO a travaillé au village des athlètes à Rio, et le même système sera en place aux Jeux olympiques de Pyeongchang en février.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!