Bill Kostroun Bill Kostroun / The Associated Press

EAST RUTHERFORD, N.J. — Les Rams continuent de montrer une impressionnante force de frappe.

Jared Goff a récolté 311 verges aériennes et Los Angeles a pulvérisé les Giants de New York 51-17, dimanche,

Goff a réussi quatre passes de touché et les Rams (6-2) ont porté leur fiche à l’étranger à 4-0 en 2017.

Ils ont inscrit au moins 33 points en cinq occasions, dont trois matches avec 40 points et plus.

«Nous avons seulement joué huit matchs, a rappelé Goff. On l’a vu par le passé, des équipes qui commencent en force et qui s’effondrent par la suite, ou l’inverse. Nous devons continuer à nous concentrer seulement sur le match suivant.

«Oui, nous sommes heureux de notre fiche de 6-2. Mais il reste encore une demi-saison.»

Robert Woods a obtenu 70 verges de réceptions. Deux de ses quatre catches ont rapporté des touchés. Todd Gurley a ajouté 59 verges au sol. Lui aussi, il s’est rendu deux fois en zone des buts.

Evan Engram a capté une passe de touché de 10 verges pour les Giants (1-7). Ceux-ci n’ont pas encore de victoire à domicile cette année, en quatre matches.

Eli Manning a complété 20 passes sur 36, pour 220 verges. Il a commis une interception et a subi deux sacs.

«Le résultat est la preuve que nous n’avons pas bien joué, a dit le porteur de ballon des Giants Orleans Darkwa. Nous devons retourner à la table à dessin. Nous avons bien commencé le match, mais nous avons commis un revirement. Vous ne pouvez pas vous permettre une erreur comme celle-là.»

L’un des jeux les plus notables des Giants a été un placement de 50 verges d’Aldrick Rosas.

Le match a pourtant bien commencé pour le club local, Darkwa trouvant une brèche pour filer sur 29 verges. Il a ajouté une course de six verges, mais Aaron Donald a ensuite fait perdre le ballon à Manning. Il a été récupéré par Connor Barwin, coéquipier de Donald.

Lors du premier jeu offensif des Rams, Gurley a couru pour 36 verges et trois jeux plus tard, Goff a rejoint Tyler Higbee en zone payante. La connexion de huit verges a valu à Higbee son premier touché de la saison.

Les Giants ont nivelé le score 7-7 à leur deuxième montée. Des passes d’un peu plus de 10 verges à Sterling Shepard, Tavarres King et Egram, parmi 14 jeux, ont mené à une passe de touché de cinq verges à King.

Los Angeles a répliqué à la première occasion de le faire. Goff a réussi une passe de 44 verges sur le flanc droit à la recrue Gerald Everett. Peu après, Greg Zuerlein a fourni un placement de 27 verges pour placer les Rams aux commandes, 10-7.

Les Rams ont causé un deuxième revirement au début du deuxième quart. Wayne Gallman, qui venait de réussir une course de 15 verges, a perdu le ballon lorsque frappé par Alec Ogletree. Donald s’est lancé sur l’objet précieux, au milieu du terrain.

Le groupe de Sean McVay a capitalisé de façon spectaculaire, grâce à Woods. L’ailier espacé a capté une brève passe, a coupé en diagonale un peu passé le 50 et a bifurqué tout droit vers la zone des buts, qu’il a atteint avec 9:26 au cadran au deuxième quart. Inscrit sur un troisième essai et 33 verges, c’était le tout premier touché avec les Mouflons pour Woods, un ancien des Bills de Buffalo. Après le converti, le score était 17-7 en faveur des visiteurs.

Les Rams ont porté un dur coup à mi-chemin au deuxième quart. Sur un jeu débutant au 33 des Rams, Goff a mis toute la gomme pour une passe de touché de 67 verges à Sammy Watkins. Celui-ci était à découvert quand il a capté le ballon à la ligne de 15 des Giants. Quelques enjambées après, les Rams menaient par 16 points.

Trumaine Johnson en a rajouté en interceptant une passe de Manning au 30 des Giants. Les Rams en ont retiré un placement de 46 verges de Zuerlein, prenant une avance de 27-10, à mi-chemin de la rencontre.

Rosas avait la chance de gruger la marge un peu, à la toute fin de la première demie. Il a toutefois raté une tentative de placement à partir de 45 verges.

Les Rams ont amené leur coussin à 41-10 au milieu du troisième quart. Pharaoh Cooper a donné le coup de pouce initial, ramenant un botté de dégagement sur 30 verges. Gurley a capté une passe latérale avant de s’échapper sur le flanc gauche sur 44 verges, jusqu’à la porte des buts. Laissé entièrement à découvert, Woods a complété avec une réception payante de quatre verges.

Pour ajouter l’insulte à l’injure, Corey Littleton a bloqué une tentative de dégagement après une possession éclair de trois jeux des Giants. Peu après, Gurley a franchi les quatre verges le séparant de la zone des buts.

Les Rams vont rejouer dimanche prochain à domicile, contre les Texans de Houston. Le même jour, les Giants vont rendre visite aux 49ers de San Francisco.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!